LA DERMATITE A LEVURES (MALASSEZIA PACHYDERMATIS)

Copyright © Nelly Coadic

Créé le  22 aout ‎2015, ‏‎5:25:26 PM

Révision le 11 octobre 2016


Les textes et images de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Toute reproduction ou exploitation de ces contenus est strictement interdite sans accord écrit préalable

 

 

La dermatite à levure est une condition inflammatoire des couches superficielles de la peau, commune chez les chiens et assez rare chez les chats. La condition est causée par la prolifération de la Malassezia Pachydermatis, une levure qui est un habitant normal de la peau, des oreilles, et des zones cutanéomuqueuses. Elle n’est pas contagieuse pour les humains ou les autres types d’animaux. Les infections à levures sont particulièrement fréquentes dans les environnements chauds et humides. Elles se produisent lorsque ces levures se reproduisent de façon incontrôlable, passant d’inoffensives à une forme pathogène.

 

 

 

CAUSES

 

Les causes précises de cette transformation sont inconnues bien qu’en règle générale cela se produise lors d’un déséquilibre ou d’une suppression du système immunitaire de l’animal,  comme lorsque de fortes doses d’immunosuppresseurs comme les stéroïdes ont été utilisées. Une mauvaise nutrition ou une mauvaise hygiène peuvent en être aussi la cause. Certains facteurs qui peuvent contribuer à cette pathologie sont les allergies aux puces, les allergies respiratoires ou de contact, les allergies alimentaires, l'utilisation prolongée d’antibiotiques, les troubles hormonaux comme l'hypothyroïdie, le cancer, la maladie de Cushing, les médicaments chimio thérapeutiques, et des parasites externes. Certaines races d’animaux dont la peau forme des plis, comme chiens de races brachycéphales (bouledogues, roquets) sont également à risque accru. Parmi les conditions sous-jacentes, au niveau des oreilles on compte aussi les otites, un corps étranger (i.e. épillet), une tumeur ou un polype dans le canal de l’oreille.

 

Une infection bactérienne cutanée concomitante peut aussi entraîner un risque accru de prolifération de ces levures. Elle se traduit souvent par une augmentation de la production de sébum de la peau, provoquant des démangeaisons qui peuvent créer des lésions (croutes) et ainsi fournir un environnement encore plus favorable à cette prolifération. Les levures ont tendances a proliférer dans les zones du corps qui ne sont pas exposées a la lumiere naturelle, et ont besoin de chaleur et d'humidité, c'est pourquoi elles sont souvent localisées au niveau des oreilles, entre les coussinets des pattes, au menton, au cou, au niveau des plis nasaux et des babines, au ventre, aux aisselles, et dans la région anale y compris sous la queue. Dans d’autres cas, la dermatite à levures peut être généralisée, affectant plusieurs de ces endroits simultanément ou de grandes surfaces de peau.

 

Ce type de dermatite peut être léger ou sévère, et dans des cas extrême on peut observer un phénomène de kératinisation.

 

 

SYMPTOMES


Si votre chien souffre d’une dermatite à levures, il peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Démangeaisons intenses,
  • Inflammation et/ou rougeurs de la peau
  • Plaies
  • Décharges au niveau des oreilles
  • Démangeaisons au niveau des oreilles et excès de cérumen (le chien secoue la tête ou se frotte les oreilles parterre)
  • Oreilles rouges et chaudes au toucher
  • Mauvaise odeur corporelle, pelage gras, odeur de rance
  • Perte du pelage
  • Pelage graisseux avec ou sans pellicules jaunes ou brunâtres



DIAGNOSTIC


Pour diagnostiquer ce type d’infection, le vétérinaire doit faire un prélèvement cutané soit  par grattage de la peau, l’utilisation d’un ruban adhésif ou écouvillonnage (petite brosse ou coton-tige). Les échantillons sont ensuite placés sur une lame de verre, colorés et examinés au microscope. L’interprétation de la cytologie doit tenir compte de la quantification du nombre de levures et de l'évaluation des signes cliniques et des zones affectées.  En outre, les chiens allergiques à la levure peuvent avoir des symptômes très prononcés, même avec très peu de levure sur la peau.

 

PREVENTION


1- ALIMENTATION
L’alimentation est la base même de la santé de votre animal, à partir de laquelle vous pouvez aider système immunitaire à maintenir les levures au bon niveau, ou au contraire contribuer à la prolifération des levures. Les glucides se transforment en sucre, et c’est de ce sucre que se nourrissent les levures. Les sucres alimentaires sont souvent rajoutés aux friandises et à la plupart des aliments transformés. Lisez attentivement les étiquettes et évitez tout produit contenant du miel, du sirop de maïs, des céréales, des pommes de terre et des patates douces, donc pour ainsi dire toutes les croquettes ! Préferez une alimentation naturelle crue.

Maintenir une bonne flore intestinale, grâce à l’ajout de probiotiques, en particulier des Acidophilus, permettra de maintenir les levures du corps à un niveau normal. On ne peut mentionner les acidophilus sans penser au kéfir de lait (cliquez ICI pour plus d'informations)

 

2- HYGIENE

Le canal auditif du chien plonge vers le bas loin de l'ouverture de l'oreille. Cela donne aux levures l’environnement idéal pour s’y développer. Si votre chien se baigne souvent, de l'eau ou des débris peuvent pénétrer dans le conduit auditif, conduisant ainsi à des infections à levures. Certains allergènes comme les pollens, les moisissures, la poussière, la terre, la fumée de cigarette et les produits de nettoyage peuvent également mener à des infections de l'oreille chez le chien ou le chat. Il convient donc de bien essuyer les oreilles de votre chien après la baignade. Il est aussi important de garder les oreilles de votre animal de compagnie propres. Pour ce faire on peut les nettoyer à l’aide d’un morceau de gaze, ou d’un disque à démaquiller, imbibé d’une solution antifongique, dont nous discuterons plus tard dans les différentes formes de traitement. 

Les autres parties du corps de votre chien ou chat qui sont souvent affectées, comme énoncé au début de cet article, sont les coussinets des pattes, les aisselles et les plis de l’aine, autour de la vulve ou des testicules et la zone autour de l'anus. Désinfecter ces zones régulièrement est crucial, contrôlez les donc tous les soirs, car c’est le meilleur moment d’appliquer des soins à votre animal, surtout pendant les mois chauds et humides.

Un shampoing régulier aide aussi à maintenir une peau propre, un détail important chez un animal qui a tendance à ce type de pathologie. N’utilisez surtout pas de shampoings à base d’avoine, les levures s’en nourrissent. Il est important d'utiliser un shampoing neutre (PH7).

 

TRAITEMENT


Il est crucial de diagnostiquer ce problème à ses balbutiements. Plus le problème est ancré, plus cela prendra de temps à le résoudre. Très souvent, votre vétérinaire prescrira un traitement à base d’antibiotiques pour prévenir une éventuelle infection, ou en traiter une déjà établie, ce qui souvent ne fait que perpétuer le cercle vicieux et encourager les rechutes. Voici donc quelques options naturelles pour soulager votre animal de ce problème.


1- PAR VOIE INTERNE
La MT fait partie de ces maladies qui apparaissent chez les animaux immunodéprimés et n’est donc pas une maladie primaire. Il est donc important d’apporter une amélioration à l'alimentation, de restaurer la flore intestinale par l’apport  de probiotiques, et d’apporter des suppléments qui vont travailler directement sur le système immunitaire et le renforcement du corps afin qu'il résiste aux levures, plutôt que tuer la levure directement.

 

1-1 SUPPLEMENTATION

  • Alterner chaque jour  de l’huile de poisson et de l'huile de lin.
  • Ajouter une source de vitamines A, C et E, ainsi que du zinc et de la biotine.
  • Un ajout de vinaigre de cidre à la gamelle de votre chien sera aussi bénéfique, a raison d’une cuiller à café par 10kg de poids corporel.
  • Un ajout de pâte de curcuma a la ration journalière de votre animal de compagnie, peut s’avérer aussi très utile. Peu après en avoir inclus dans l’alimentation de ma chienne, j’ai pu constater que ses problèmes de peau s’étaient considérablement améliorés. Le curcuma est utilisé en tant qu'agent anti -inflammatoire pour le traitement de nombreuses maladies, et de de nombreuses études ont montré qu’il avait la capacité de lutter contre la croissance des microbes nocifs et des substances infectieuses. Il contient un élément appelé curcumine qui pour vertu d’initier le traitement des cellules de levure. Ce processus permet de diminuer la résistance des cellules de levure aux traitements anti- fongiques. Le curcuma est aussi un antioxydant puissant qui aide à protéger vos cellules du corps contre les radicaux libres. En stimulant la production de bile, il aide aussi le foie a de détoxifier. (recette de la pâte de curcuma).
  • Une cure de 3 semaines de Pau d'Arco (Lapacho) peut aussi aider a améliore les défenses de l'organsime et lutter contre les levures.

 

Souvent dépassés par un haut niveau de toxines et sous-alimentés par des régimes commerciaux de faible qualité, de nombreux chiens ne peuvent faire face à cette charge. Cette combinaison peut contribuer au syndrome de l'intestin qui fuit, la prolifération des levures, et une variété de symptômes d'allergie. Si votre chien souffre de problèmes de levures à répétition, une petite détox s’impose donc. Voir « Comment Détoxifier Votre Chien ».

 

 

2- PAR VOIE TOPIQUE

 

2-1 LES OREILLES

Nettoyez les oreilles en mélangeant moitié eau et vinaigre de cidre de préférence (les autres type de vinaigres marchent mais n'ont pas le bon PH et peuvent dessécher). L’avantage du vinaigre de cidre, c’est qu’il baisse le PH de l’oreille et de la peau, les rendant moins accueillantes pour les levures. Vous pouvez aussi utiliser de l’huile de noix de coco, qui est antifongique ou de l’huile d’amande douce dans laquelle on aura rajouté quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree ou de romarin (1 goutte d'HE pour une cuiller a café d'huile végétale). Evitez l’huile d’olive qui encourage la prolifération des levures. D’ailleurs à ce sujet, si vous choisissez de nettoyer les oreilles de votre chien avec une huile végétale, assurez-vous de bien l’essuyer ensuite, et de ne laisser aucune trace de gras. L’oreille du chien doit toujours être sèche, tout résidu gras ou humide risque non seulement de contribuer à la prolifération des levures, mais aussi de retenir la poussière et les allergènes. Vous pouvez aussi utiliser du gel d’aloe vera mélangé à un peu d’argent colloïdal, ou de l’argent colloïdal seul, mais là encore, assurez-vous de ne laisser aucun résidu. Pour les affections sévères ou à répétition, l’application d’un peu de Thornit dans les oreilles s’est aussi révélée très efficace sur de nombreux chiens dans notre groupe sur Facebook.

 


2-2 AUTRES ZONES DU CORPS

 

Il faut maintenir la peau propre et sèche, ce qui sous-entend des shampoings réguliers, suivis d'un rincage ou d'un spray avec de l’eau vinaigrée pour maintenir le PH de la peau suffisamment acide, et ainsi ne pas encourager la prolifération des levures, ou une infusion de thym qui lui aussi possèdes des vertus antifongiques.

  • le Dr Becker suggere un 1/4 de litre de vinaigre de cidre avec 20 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée (si votre chien la tolere), ou de lavande,
  • un spray d’huile essentielle de tea tree : 1/4 litre d’eau distillée (libérée de tout résidu chimique ou minéral) + 3 cuillers à café d’HE de tea tree, et quelques gouttes de savon liquide bio ou de shampoing pour que l’HE se dissolve mieux dans l’eau. ATTENTION : ne pas utiliser de tea tree sur les chats et les chiens de taille « toy »,
  • masser les zones affectées avec du gel d’aloe vera dans lequel on aura ajouté un peu d’argent colloïdal, ou tout simplement appliquer de l’argent colloïdal a l’état pur, soir par compresse, soit en spray, cette dernière étant celle que je préfère et que j’ai utilisée sur ma chienne avec succès, pendant 4 jours (voir photos ci-dessous).
  • une autre solution qui marche bine sur ma chienne est de l'huile de noix de coco avec un peu d'huile essentielle de tea tree ; 1 goutte de TT pour 1 CaC de coco.

 

 

 

Dans certains cas ou les lésions sont sévères, un cataplasme d’argile verte et d’argent colloïdal, qu’on laissera sécher sur le chien, servira à absorber l’excès de sébum de la peau, mais aussi à entamer le processus d’élimination des levures et de guérison. Enfin, si les lésions sont sèches et superficielles, sur les zones comme le ventre, les aisselles et l’intérieur des cuisses, on peut aussi utiliser le fameux « Baume de Get». Son contenu en extrait de calendula aux vertus antifongiques traitera les levures, alors que la camomille allemande et le gel d’aloe vera apaiseront les démangeaisons.

Il convient bien entendu de ne pas oublier les pattes de votre chien, qui sont très souvent l’un des endroits où les levures aiment à se développer. Une à 2 fois par jour, trempez ses pattes dans un récipient rempli d’eau et de vinaigre, comme mentionné plus haut pour les autres zones du corps.

 

 


(par Nadia Feham-Serin)


Traitement de la zone anale, a l'aide d'un cataplasme d'argile verte et d'argent colloidal pendant 10 jours


 

 

AUTRES ARTICLES D'INTERET