LES DIFFERENTS TYPES DE GALE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT - OPTIONS NATURELLES

 

Copyright © Nelly Coadic

‎Créé le 20 fevrier 2016 - 9:30AM (UTC+02:00)

Les textes et images de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Toute reproduction ou exploitation de ces contenus est strictement interdite sans accord écrit préalable

 

 

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

 

 

 

La gale est une maladie de peau causée par plusieurs types d'acariens qui sont de minuscules parasites qu’on trouve chez nos animaux de compagnie. Certains acariens sont « habitants » normaux de la peau et du pelage de votre animal, tant que leur nombre de croit pas de manière anormale, alors que d'autres ne le sont pas. Tous ces acariens peuvent entraîner des infections cutanées plus ou moins sévères lorsqu’ils prolifèrent.

 

 

1. GALE AURICULAIRE

 

Otodectes cynotis est un type de gale que l’on trouve aussi bien chez le chat, le chien et le furet. Le cycle de l’œuf à l’adulte dure de 18 à 28 jours, en fonction de plusieurs facteurs environnementaux, et passe pas 2 cycles larvaires : la protonymphe et la deutonymphe. Ce type de gale peut être particulièrement difficile à diagnostiquer, car certains animaux exhiberont davantage de symptômes alors qu’ils n’ont qu’une ou deux mites dans l’oreille, alors que d’autres en ayant des centaines en montreront peu. Ce type d’acarien est contagieux et peut migrer d’un chat ou d’un chien à un autre, ou aussi d’un chat à un chien, et vice-versa bien entendu.

 

Les symptômes sont en général une accumulation de cérumen plus ou moins abondante, des secouements de la tête, grattage d’oreilles, une inflammation des canaux de l'oreille, et parfois aussi des exsudats purulents lorsque qu’une infection bactérienne secondaire s’installe. En très forte infestation, les acariens peuvent quitter le canal de l'oreille et migrer, causant ainsi des infestations sur la tête et les parties du corps. Dans certains cas rares, l’animal peut présenter une dermatite miliaire (desquamation de la peau, croutes, chute de poils, prurit, etc.). Dans quelques cas extrêmes, le conduit auditif peut présenter une hyperkératose (formation excessive de kératine donnant lieu à un épaississement de la couche cornée) et une hyperplasie (multiplication) des tissus. On peut parfois aussi observer une hyperplasie des glandes sébacées et cérumineuses. En règle générale, un test sanguin révèlera des taux d'IgE élevés environ deux semaines après le début de l’infestation.

 

 

1.1 - PRÉVENTION

Inspectez les oreilles de votre animal une fois par semaine et nettoyez tout débris et excès de cérumen s’il y a lieu. Ne pas en faire une obsession et nettoyer sans raison, ou avec n’importe quoi, car vous risquez au contraire d’affecter le PH de l’oreille de votre animal et encourager le développement de levures, ou encore de stimuler la sécrétion de cérumen. Vous pouvez nettoyer l’oreille de votre animal à l’aide d’un coton imbibé d’huile végétale comme de l’huile de noix de coco qui non seulement étouffera les acariens s’il y en a, mais est aussi antiseptique, de l’huile d’amande douce ou d’argan. Vous pouvez aussi le faire avec une solution de 25/75 vinaigre de cidre et d’eau (pas s’il y a des lésions ou que l’odeur dérange beaucoup votre chien), ou encore avec de l’argent colloïdal.

 

 

 

1.2 - TRAITEMENT

 Si vous avez de bonnes raisons de penser que votre chien a une infestation même légère, ou une otite externe confirmée par votre vétérinaire, voici quelques options naturelles.

 

A. THORNIT

Chez Vis Medicatrix Naturae, nous avons obtenu d’excellent résultats grâce à un produit venant du Royaume Uni, et du nom de Thornit, une poudre fabriquée à l’ancienne et à base de talc, d’oxyde de zinc, d’iodoforme et d’acide borique. Elle est parfaitement sûre si vous suivez les conseils d’utilisation et la quantité suggérée, et est recommandée pour la gale d'oreille chez les chiens, les chats, les furets, etc. Elle est utilisée par certains vétérinaires holistiques en Angleterre et aux Etats-Unis sous d’autres noms (probablement des contrefaçons). Après avoir nettoyé les oreilles comme énoncé ci-dessus, couchez votre animal sur le côté. Prenez l’équivalent d’une bonne pincée de poudre avec le dos d’une petite cuiller, et déposez la dans l’oreille en essayant de visez le centre. Il est possible qu’un peu de poudre tombe dans le canal, mais elle n’ira pas profondément, ça n’est donc pas un problème. Massez bien ; c’est la partie que les chiens préfèrent. Répétez l’opération 4 à 5 jours de suite si besoin est, en nettoyant toujours l’oreille d’abord et en ôtant les résidus de Thornit de la veille. Bien que le vétérinaire n’ait trouvé aucune trace d’acariens, l’un de nos chiens avait souvent les oreilles rouges parfois un peu enflées, et se grattait tout le temps. Nous devions lui nettoyer les oreilles 2 fois par semaine, et il en sortait beaucoup de cérumen. Dès la 1ère application de Thornit, le soulagement était évident. Depuis un an que nous utilisons cette poudre, nous ne lui nettoyons plus les oreilles que tous les 2 ou 3 semaines, voire parfois moins. Vous trouverez des liens vers ce produit ICI ou au tout en bas de cette page.

 

B. MACERAT HUILEUX A L'AIL

Prenez 5 ou 6 gousses d’ail que vous écraserez et mettrez à infuser dans un bocal en verre, avec une cuiller à soupe d’huile d’olive pendant 12 heures, à pas plus de 40 degrés. Pour ce faire, utilisez une yaourtière, une mijoteuse, ou mettez le bocal dans votre four si celui-ci peut être réglé à cette température. Filtrez, et transférez votre macérât dans un petit flacon compte-goutte. Avant d’utiliser ces gouttes pour votre animal, il conviendra de réchauffer de nouveau l’huile infusées à la température du corps. Ensuite, à l’aide du compte-goutte, mettez 4 à 5 gouttes dans l’oreille du chien et massez. Répétez cette opération tous les jours jusqu’à guérison complète, ce qui peut prendre jusqu’à un mois. Cette option est évidemment pour des cas moins sérieux.

 

C. TERRE DE DIATOMEE

 Là encore notre panacée presque universelle se révèle fort utile. Après avoir nettoyé l’oreille de votre animal, prenez l’équivalent d’une grosse pincée de terre de diatomée sur le manche d’une petite cuiller et laissez-la tomber dans l’oreille. Comme pour la poudre de Thornit, nettoyez l’oreille tous les jours en prenant soin d’ôter les résidus de TD avant d’en remettre, pour éviter tout risque d’obstruction du conduit auditif.

 

D. HUILLE ESSENTIELLE D'ARBRE A THE (TEA TREE)

 Procurez-vous de l’HE d’arbre à thé (tea tree) bio et de qualité (détail très important car là encore on trouve pas mal de trucs douteux), et versez-en 2 ou 3 gouttes dans l’équivalent d’une cuiller à soupe d’huile d’olive ou de noix de coco tiédie, et mélangez bien. Après avoir nettoyé l’oreille de votre chien et à l’aide d’un coton-tige, badigeonnez l’intérieur de son oreille jusqu’au bord du conduit auditif. Compte tenu du cycle de vie des acariens, il est conseillé de répéter cette opération tous les jours pendant 1 mois. NE PAS UTILISER D’HE D’ABRE A THÉ SUR LES CHATS NI LES FURETS. Préférez l’huile de niaouli.

 

 

 

2. GALE DEMODECTIQUE

 

Ce type d’acarien fait normalement partie de ces résidents dont nous parlions dans le paragraphe d’introduction, et vit dans les follicules et les glandes sébacées du chien. Il se nourrit de protéines cellulaires

 

(peaux mortes), de levures systémiques et de levures alimentaire contenues dans le système du chien, ce dernier point étant important à noter, car nous y reviendrons lorsque nous parlerons de solutions ; sa population est contrôlée par un système immunitaire sain et un animal bien nourri. Tant que le chien est en bonne santé, sa population reste minimale, mais si pour une raison ou pour une autre le système immunitaire du chien s’affaiblit, ou qu’il est stressé, il se multiplie alors et devient source de problèmes.

 

Les mites démodex ne peuvent être transférées que de la mère à ses petits, mais pas d'un chien à un autre, ni à d’autres espèces. Les raisons ne sont pas connues, mais en fin de gestation la population d’acariens augmente et dans les 3 jours qui suivent la naissance, tous les chiots ont hérité cet acarien de maman chien. Si le chiot souffre d’une immaturité immunologique ou d’une prédisposition génétique, la population d’acariens devient vite un troupeau envahissant chaque follicule pileux. L'utilisation d’immunosuppresseurs chez le chien adulte ou âgé, comme les corticoïdes et les antibiotiques chez ceux souffrant d'allergies ou d'autres maladies, peut supprimer suffisamment la fonction immunitaire pour permettre aux acariens de prospérer. Les chiens adultes victime d’un lourd stress, de traumatismes, qui ont des conditions de santé chroniques ou une foule d'autres choses qui peuvent endommager leur système immunitaire, sont aussi à risque.

 

 

 2.1 - DEMODECIE LOCALISÉE

 On considère que 4 à 5 zones affectées tombent dans la catégorie de la démodécie localisée. Les chiots de moins de 18 mois sont particulièrement susceptibles de développer la démodécie localisée, qui disparaît souvent d'elle-même. En général elle affecte en premier les zones faciales comme le tour des yeux (on parle alors de lunettes), le museau, les oreilles et le dessus de la tête. Certains parlent d’héré

 

dité mais je préfère tout au plus parler de prédisposition génétique. Elle peut aussi atteindre les chiens âgés ou ayant une maladie sous-jacente, ou ceux souffrant de malnutrition.

 

 2.2 - DEMODECIE GENERALISÉE

A partir de 6 zones de lésions, on parle de démodécie généralisée, la forme plus grave. Elle et plus rare chez le chien adulte et en général le signe d’une condition sous-jacente, ou d’un système immunitaire sérieusement compromis. On voudra alors éliminer toute possibilité de maladies auto-immunes, de pathologie endocrinienne comme l’hypothyroïdie ou de Cushing.

 

2.3 - TRAITEMENTS

Si les lésions cutanées sont petites et non progressives, le gardien de l’animal peut simplement surveiller et éviter un traitement, en s’assurant que le chien est nourri d’une alimentation équilibrée de haute qualité, ainsi qu’apporter une supplémentation immunostimulante. Il faut alors compter 1 à 2 mois pour constater une amélioration. Si les lésions s’étendent, le vétérinaire prescrira alors tout un cocktail de traitements chimiques, qui sont tout aussi hasardeux pour votre animal que pour vous. Ce sont des toxines neurologiques systémiques qui transforment votre chien en repas empoisonné pour acariens. Lisez les étiquettes, et vous comprendrez de quoi nous parlons, sans oublier le fait que certaines races de chiens ne supportent pas certains de leurs composants, et les conséquences peuvent être mortelles (chiens porteur du gène MDR1, qui veut dire Multi-Drug-Résistant, et pas Mort de Rire). Peu de vétérinaires prennent le temps d’expliquer les risques ou les effets secondaires potentiels – voire même certains les réfutent – ne comptez donc pas sur eux pour vous offrir une alternative naturelle, et j’irais même jusqu’à dire qu’ils vous diront que ça ne marche pas ! Ils préfèrent traiter ce symptôme qu’est la démodécie, plutôt que ses causes sous-jacentes. De plus, aucune prescription d’Ivermectine ne devrait être faite avant d’avoir vérifié que le chien n’a pas de vers de cœur. Les chiens porteurs peuvent tomber victimes des effets secondaires potentiels mortels caractérisée par des symptômes de choc, lorsque les vers libèrent des toxines en mourant, pour ne nommer que celui-ci.

 

Je recommande donc d’adresser l’alimentation et de la supplémenter, de faire un shampoing hebdomadaire, un rinçage aussitôt après, pour les cas de démodécie généralisée, et application d’une solution en spray ou par tamponnage plusieurs fois par semaine. À vous de voir ce que votre animal tolère en matière de soins, car certains animaux stressent lorsque trop manipulés, ce qui peut avoir un effet contraire sur le processus de guérison.

 

A. ALIMENTATION

Nous sommes ce que nous mangeons et c’est la même chose pour nos animaux de compagnie. Chez Vis Medicatrix Naturae, nous sommes en faveur d’une alimentation constituée exclusivement d’aliments crus pour nos carnivores, à savoir viande et os charnus. Nous sommes cependant conscients que cela n’est pas toujours une alternative pour quelque raison que ce soit, cependant, si votre animal souffre de l’une des formes de gales discutées dans cet article, il est crucial que vous éliminiez de son alimentation tout type de glucide. Les mites Demodex se nourrissent de la levure systémique du corps comme Candida Albicans, et ces levures se nourrissent des glucides dans le sang. En éliminant la source d’alimentation des levures, vous affamez aussi ­les petites bêtes.

 

 

B. SUPPLEMENTATION

La démodécie n’affectant que les animaux dont le système immunitaire est déprimé, il est important d’apporter quelques suppléments naturels à l’alimentation de votre animal, pour remettre les choses en ordre. De l’ail et du vinaigre de cidre peuvent être administrés ensembles et sur une plus longue durée. Deux ou trois des suppléments suivants pourront être donnés par cure de 3 semaines, avec une semaine de pause entre chaque :

  • Vitamines B-complexe
  • Vitamine C
  • Échinacée
  • Extrait de feuilles d’olivier
  • Colostrum bovin (à administrer de préférence seul, au moins 30mn avant le repas pour une meilleure efficacité)
  • Kéfir de lait. Idéal en conjonction avec le colustrum mais avec le repas cette fois.
  • Pau d’arco (lapacho)
  • Omega-3 sous forme d’huile de saumon ou de krill
  • Zinc sous forme de supplément alimentaire ou de graines de courges
  • Diméthylglycine (DMG), un acide aminé dérivé de la glycine
  • Propolis

Le lapacho, le colostrum bovin, le DMG et l’échinacée ont très bien marché avec ma chienne.

 

 

C. SHAMPOINGS

Les démodex canis vivent et se reproduisent sur et dans l’épiderme de votre animal, et y rejettent aussi leurs excréments, perpétrant le cercle vicieux. Il est donc primordial de laver votre animal en moyenne une fois par semaine pour le débarrasser d’une bonne partie de ces hôtes indésirables, et soulager un peu ses démangeaisons. Un simple shampoing peur faire l’affaire, mais si vous y ajoutez quelques gouttes d’HE d’arbre à thé (pour les chiens uniquement), ou d’huile de neem (OK pour tous les types d’animaux), il n’en sera que plus efficace. EVITEZ TOUT CE QUI EST SHAMPOING A L'AVOINE QUI NOURRIRAIT LES ACARIENS!

 

 

D. RINÇAGES/TAMPONNAGES

  • Rinçage au borate de sodium : CLIQUEZ ICI POUR ETRE REDIRIGE VERS LA RECETTE
  • Rinçage avec 50/50 vinaigre de cidre et eau, ne pas essuyer et laisser sécher. Cette solution peut aussi être appliquée en spray ou tamponnée sur zones affectées.
  • La camomille et le thé vert sont connus pour leurs vertus antibactériennes et antifongiques, et sont aussi utiles pour accélérer le processus de guérison de la peau. Il suffit de préparer une infusion de l'une ou l'autre de ces herbes, de laisser refroidir, et d'appliquer sur les lésions. Comme il n'y a aucun effet secondaire négatif potentiel, on peut répéter ces applications tous les jours. Outre le fait que ces infusions donnent a la peau une odeur agréable (en particulier la camomille), elles contribuent a désinfecter la peau et soulager les démangeaisons.

E. COMPRESSES

Dans une grande casserole, écrasez grossièrement environ 100g de gousses d’ail bio avec la peau (j’insiste sur le bio), le zeste de 6 citrons bios, plus un citron entier coupé en dés. Couvrez avec 4 litres d’eau et amenez à ébullition. Dès que l’eau bout, laissez frémir jusqu’à ce que les zestes de citron s’écrasent sous la pression du doigt. Retirez du feu, couvrez et laissez refroidir jusqu’à température ambiante. Filtrez, et tamponnez les zones affectées une fois par  jour pendant 10 jours. Laissez sécher à l’air libre.

   Ou aussi : 1ml de chaque HE de lavande et huile de neem + 10ml d’huile d’amande douce. Appliquer sur les zones affectées 2 fois par jour.

 

 F. HOMÉPATHIE

 

Si vous êtes familiers avec le concept de l’homéopathie, cette course d’action est aussi bénéfique, et peut être suivie en même temps que les autres options listées dans les paragraphes A, B, C, D et E, qui ne font appel à aucune huile essentielle. Il est crucial de n’utiliser aucune HE durant un traitement homéopathique et de tenir vos flacons de remèdes distance de toute HE.

 

Dans son livre « Dogs Homeopathic Remedies » le Dr George Macleod, vétérinaire homéopathe de renommée mondiale, mentionne 2 type de démodécie : la squameuse et la pustuleuse. La démodécie squameuse est la plus bénigne et la plus courante, où les acariens se logent dans les follicules du poil et les glandes sébacées. Le pelage finit par tomber, laissant place à des zones chauves, la peau est sèche et squameuse (pellicules). Dans la version pustuleuse, comme son nom l’indique, il se forme de petites pustules au niveau du follicule.

 

Il y prescrit les remèdes suivants :

 

"Pour la version squameuse :

 

Sulfur 30CH : 1 dose 2 fois par jour pendant une semaine.

 

Kali Arsen 30CH : Adéquat pour les cas plus avancés qui commencent à montrer une corrugation de la peau. L’animal peut être agité et recherche la chaleur. Dose : 1 par jour pendant 5 jours.

 

Lycopodium 1M : Ce remède aidera à stimuler la repousse du poil à condition que la maladie ne soit pas à un stade trop avancé et qu’il y ait destruction du follicule. Dose : 1 par jour pendant 1 semaine. »

"Pour la version pustuleuse :

 

Hepar Sulfur 30CH : Possède une forte action sur les infections purulentes des follicules pileux. Cette dilution interrompra le processus pustuleux. Dose : 1 par jour pendant 1 semaine.

 

Kali Arsen : Même dosage que pour la version squameuse.

 

Silicea 30CH : Un remède utile pour les cas montrant une évolution en fistules. Dose : 1 par jour pendant 5 jours.

 

Calc. Sulfur 6CH : Ceci est aussi utile pour guérir les lésions pustuleuses, avec petites croutes jaunâtres. Dose : 1 trois fois par jour pendant 3 jours.

 

Mesereum 6CH : Un remède qui est plus utile lorsque les lésions sont principalement sur la tête ou le visage. De petites croutes sont réunies et recouvrent les zones purulentes. Dose : 2 fois par jour pendant 1 semaine.

 

Thallium Acetas 30CH : Le Thallium dans cette dilution possède l’habilité d’obvier (faire obstacle) aux effets trophiques des lésions de la peau et des tissus sous-cutanés. Il encourage par conséquent la repousse du poil des zones dénudées et est un remède à long terme adéquat pour les 2 types de démodécie. Dose : 1 deux fois par jour pendant 1 mois ».

 

 


En homéopathie, il est courant que dans les débuts d’un traitement, les symptômes empirent. Ce fut le cas pour Yulia à laquelle je donnais du Sulfur lorsqu’elle avait fait une rechute. La vétérinaire homéopathique que j’avais consultée m’avait alors dit de continuer le traitement une semaine de plus.

 

 

 

3. GALE SARCOPTIQUE

 

Non seulement elle est hautement contagieuse pour tous les autres animaux de l’entourage (chats y compris), et peut parfois être transférée à l’humain, mais elle est la forme de gale qui provoque des démangeaisons sans relâche, jour et nuit, jusqu’à en affecter le sommeil. Après l'accouplement à la surface de la peau, la femelle creuse un tunnel dans l’épiderme ou elle y dépose ses œufs. Ils y éclosent 3 à 8 a jours plus tard, produisant des larves qui vont ensuite muer en nymphes, puis prendre la forme adulte, et le cercle recommence ; ce cercle de vie dure 2 à 3 semaines. En outre, cette forme de gale est très souvent la cause de réactions allergiques, augmentant ainsi la fréquence des démangeaisons et entrainant des grattages encore plus intempestifs, et qui peuvent mener à une infection bactérienne.

 

La gale sarcoptique est tout particulièrement difficile à éradiquer, y compris, et je dirais même, surtout avec des traitements chimiques. Pour traiter Sarcoptes scabiei, il faut utiliser ces remèdes à très forte dose, et ce en partie dû au fait que si l’animal est régulièrement traité avec des antiparasites chimiques, sa peau en contient un pourcentage de résidus assez important, et étant donné que ces acariens se nourrissent de la peau de l’animal, ils ingèrent donc une dose régulière de ce produit chimique et y développent une accoutumance.

 

La gale sarcoptique est particulièrement difficile à diagnostiquer, il faut souvent plusieurs grattages qui donnent souvent un retour négatif.

 

3.1 ENVIRONNEMENT

Cette forme de gale étant très contagieuse, il vous faudra nettoyer toutes les zones auxquelles votre animal a accès quasi tous les jours. Les mêmes techniques que pour l’éradication de la gale démodectique ou les puces peuvent être utilisées, à savoir nettoyage vapeur, terre de diatomée, poudre de neem, etc.

 

3.2 TRAITEMENTS

Vous pouvez vous référer aux paragraphes A, B, C, D, et E de la gale démodectique.

 

 

HOMEOPATHIE

Mage.org.uk vend un mélange sous forme de teinture mère, et contenant Arsenicum Album et Sulfur 30Ch, que vous pouvez faire préparer chez votre pharmacien ; ils recommandent de donner 1 fois par jour pendant 1 mois, dans la nourriture de l’animal. Si vous optez pour la forme globules (3 ou 4) ou granules, vous aurez une meilleure efficacité directement dans la gueule de votre chien ou chat, ou dilué dans une cuiller à café d’eau.

 

Dans son livre « Homeopathic Care For Cats And Dogs » Donald Hamilton recommande Psorinum 30Ch une fois la semaine, mais ne pas administrer en même temps que Sulfur.

 

Faire une cure de l’un ou de l’autre de ces remedes, mais pas les 2 ensembles.


Thornit
Thornit
Huile de Saumon Sauvage Grizzly
Huile de Saumon Sauvage Grizzly
Pau d'Arco (Lapacho)
Pau d'Arco (Lapacho)
DMG
DMG
Colostrum
Colostrum
Echinacea Teinture Mere
Echinacea Teinture Mere

Colostrum Southern Deep
Colostrum Southern Deep
Echinacea
Echinacea


 

 

AUTRES ARTICLES D'INTERET