SOIGNER NATURELLEMENT LES YEUX DE VOTRE CHIEN, CHAT OU FURET

Copyright © Nelly Coadic

‎Créé le 6 mars 2017

Les textes de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Toute reproduction ou exploitation de ces contenus est strictement interdite sans accord écrit préalable

 

 

 

 

 

 

De la simple réaction allergique à un coup de branche dans l’œil, en passant par une griffure de chat et la cécité, tout comme nous, nos animaux de compagnie sont sujets à toutes sortes de pathologies oculaires. Au long de cet article, nous allons vous aider à les identifier et déterminer lorsque vous pouvez les soigner naturellement chez vous. Ces pathologies étant multiples et pouvant atteindre différents niveaux de gravité, il convient d’obtenir un diagnostic précis de votre vétérinaire, voire même une seconde opinion. Libre à vous ensuite de ne pas accepter les traitements offerts, ou de les associer aux medecines douces dont nous allons discuter ici.

 

Quels sont les symptômes les plus courants indiquant un problème oculaire ?

  • Ecoulements
  • Traces de larmes sur le pelage au-dessous des yeux
  • Changement de couleur ou œil voilé
  • Glande nictitante (3eme paupière) visible (attention, chez le chat, la 3eme paupiere visible peut etre due a une blessure, la diarrhée, un infestation de vers intestinaux ou un virus)
  • Taille inégale des pupilles
  • Rougeurs
  • L’animal se frotte les yeux avec ses pattes
  • L’animal se frotte le visage sur la moquette ou le canapé (le mien le fait sur mon jean)
  • L’animal a des difficultés à garder l’œil ouvert

Alors que pour certaines pathologies une opération peut s’avérer nécessaire, pour d’autres un simple traitement homéopathique ou à base de plantes peut suffire. Certaines autres formes de médecines naturelles pratiquées par un vétérinaire naturopathe peuvent aussi être une alternative lorsque le problème dépasse vos compétences, mais que vous voulez explorer les options naturelles avant d’avoir recours à l’allopathie.

 

Comme pour tout, il y a des mesures préventives et qui commencent par une alimentation équilibrée. Que vous nourrissiez votre animal au cru/BARF, aux rations ménagères ou aux croquettes, il est important de leur apporter une certaine supplémentation, sans pour autant trop en faire. Mes chiens sont au BARF et ont une variété de fruits et légumes locaux, bios, et de saison, donc en principe je n’ai pas besoin de rajouter quoi que ce soit pour leurs yeux. Cependant, je concentre mes efforts sur les fruits et légumes riches en antioxydants que l’on reconnait en général par leurs couleurs prononcées : citrouille, carottes, brocoli, fanes de radis/carottes/betteraves, roquette, plantain, pissenlit, courgettes, concombres, abricots, pèches, framboises, mûres, myrtilles, etc. Ils ont quelques suppléments pour d’autres raisons ou pathologies, qui peuvent donc aussi contribuer à cette forme de prévention, à savoir : curcuma, nigelle, huile de noix de coco, vitamine C, extrait de moule verte, astaxanthine, etc.

 

Si les yeux sont le miroir de l’âme, tout comme les oreilles ils sont aussi celui de la santé. Dans son livre « The Complete Herbal Handbook For The Dog and Cat », Juliette de Baïracli Levy déclare : ”Je suis convaincue que la maladie moderne de l'atrophie de la rétine progressive n'est pas héréditaire, mais est causée par un élevage dénaturé au cours de nombreuses générations, jusqu'à ce que les yeux deviennent complètement affamés de bonne nourriture, étouffés d'impuretés à l'intérieur et à l'extérieur, et aussi affligés par la pollution atmosphérique des temps modernes et l'utilisation de sprays chimiques toxiques dans les lieux d'habitation » et j’aurais tendance à être d’accord avec elle.

 

Je vis en Grèce depuis 2005 ou nombreux sont les chiens errants. Outre ceux aux alentours que je nourris lorsque possible, j’en ai régulièrement en FA. Ce qui m’interpelle souvent chez ces chiens, c’est leur résilience et résistance aux maladies, mais ce qui les différencie des chiens de pays dits plus « civilisés » c’est le fait qu'ici les chiens ont rarement des d’allergies, d’otites, etc. La plupart sont nourris de déchets de table et complémentent leur alimentation grâce aux bennes à ordures disposées tous les 500m en zone urbaine. Ils ne sont pas vaccinés et ne recoivent aucun traitement chimique antiparasitaire.

 

 

1. ALLERGIES, IRRITATIONS ET LESIONS MINEURES

 

Avec le printemps et le retour du pollen, les animaux allergiques sont particulièrement concernés. L’un des miens se frotte ou se gratte systématiquement les yeux (et les oreilles) à l’arrivée du printemps, en particulier les jours venteux. C’est quelque chose de très bénin mais à force de se gratter avec des pattes plus ou moins propres, ça peut vite s’aggraver et tourner au cauchemar ; il est donc important de les soulager. En règle le général on observera aussi quelques écoulements oculaires qui peuvent être incolores ou légèrement colorés ; chez le mien ça prend une couleur un peu bois de rose.

 

Solutions naturelles :

Nettoyer le pourtour de l’œil avec une gaze stérile ou un disque à démaquiller, imbibé d’argent colloïdal pour ôter les allergènes et impuretés dans le pelage adjacent, puis mettre 1 à 3 gouttes de collyre naturel, d’argent colloïdal (1 goutte 15ppm, 2 gouttes 10ppm, 3 gouttes 5ppm), d’eau ciliaire, dans les yeux, 2 à 3 fois par jour au besoin.

 

 

2. ATROPHIE RETINIENNE PROGRESSIVE (ARP)

 

La dégénérescence rétinienne correspond à un certain nombre de troubles oculaires progressifs conduisant à la cécité des 2 yeux. Lorsque la maladie se déclenche lentement, elle est appelée atrophie rétinienne progressive (ARP). Les premiers signes d’ARP sont en général une cécité nocturne. Les chiens et chats affectés hésitent à descendre les escaliers la nuit, à naviguer entre des obstacles dans l'obscurité ou faible lumière, et à aller dehors. Progressivement, les yeux deviennent troubles, et l’animal commence à butter sur les obstacles et objets familiers. On pourra aussi éventuellement noter que pupilles sont dilatées ou répondent lentement à la lumière, une brillance caractéristique due à une réflexion accrue du tapum situé sous la rétine. Cette condition peut mener à la cataracte.

 

Les causes d’ARP sont multiples :

  • Prédisposition génétique
  • Carence alimentaire (taurine, acides gras, antioxydants, vitamines)
  • Infection, problème immunitaire
  • Toxique (en réaction à un composant chimique)

A ma connaissance il n’existe aucun traitement allopathique pour l’ARP, mais certaines formes de supplémentation naturelle peuvent contribuer à ralentir la progression de cette condition chez les animaux affectés. On pourra donc ajouter a leur l’alimentation des antioxydants sous forme d’omega-3, d’astaxanthine, de Coenzyme Q10, et d’EPP.  (voir posologie dans le paragraphe SUPPLEMENTATION NATURELLE). Pour une utilisation en externe, il existe des collyres homéopathiques à base de Cinéraire Maritima.

 

 

3. CATARACTES

 

Les cataractes sont une opacité partielle à complète du cristallin, altérant progressivement la vue et entrainant éventuellement la cécité. Les causes sont multiples et bien entendu le traitement dépendra du bon diagnostic de la cause.

 

Chez le chiens les causes sont :

  • Une prédisposition génétique chez certaines races d’animaux comme le husky, le caniche miniature, le golden retriever, le cocker, le schnauzer, le bichon maltais, le yorkshire, etc.
  • Le diabète mellitus
  • L’uvéite
  • Un traumatisme
  • L’hypocalcémie (comme chez des chiots nourris de lait maternisé de mauvaise qualité),
  • Une maladie auto-immune (*)
  • La vieillesse pure et simple
  • Des toxines dues aux vaccins, aux antipuces ou vermifuges chimiques (Ivermectine), une surutilisation de stéroïdes, de phénothiazine (1), de ketoconazole (2), etc.
  • Une exposition prolongée aux UV ou à des radiations.

Chez le chat les cataractes sont rares et souvent causées par un traumatisme ou une infection.

 

(*) Dans son livre (13), le Dr Pitcairn indique que : « Cette condition, cependant, est aussi un accompagnement fréquent des maladies chroniques et des troubles immunitaires chez le chien. Beaucoup de chiens souffrant d'allergies cutanées chroniques, de dysplasie de la hanche et de problèmes auriculaires développeront cette maladie à mesure qu'ils vieillissent.» ...ce qui ne me surprend absolument pas!

 

Solutions Naturelles :

Si les cataractes sont dues à une cause sous-jacente, il faudra bien entendu commencer par traiter celle-ci.

 

En cas d’hypocalcémie chez le chiot, il suffira d’adapter son alimentation pour une plus riche en calcium. Pour les chien qui ont une prédisposition génétique, il faudra supplémenter leur alimentation en vitamine A, C, E, zinc et flavonoïdes. Pour le reste, si les cataractes ne sont pas à un stade trop avancé (immatures ou primaires) et/ou si vous voulez éviter une opération, en même temps que vous adresserez la cause sous-jacente, même supplémentation. Pour une utilisation en externe, même collyres homéopathiques à base de Cinéraria Maritima que pour l’ARP.

 

Il existe aussi des gouttes contenant de la N-Acetyl-Carnosine, un aminoacide présent dans de nombreux aliments. On ne peut pas dire que la composition soit 100% naturelle mais de nombreux vétérinaires naturopathe les recommandent. Ces gouttes sont très couteuses.

 

Si la cataracte est causée par une blessure : Conium Maculatum 6ch, 1 fois par jour pendant 8 a 10 jours (13).

 

 

4. CHALAZIONS ET ORGELETS

 

Le chalazion est une petite boule dans la paupière causée par l'obstruction glande sébacée (glande de Meibomius). Il peut se produire dans les paupières supérieures ou inférieures, causant rougeurs, gonflement et peut être douloureux dans certains cas. Dans les premiers stades, le chalazion peut être traité en appliquant des compresses chaudes pendant 15 à 20 minutes, suivis de légers massages de la paupière, pour soulager et de réduire l'inflammation. Si cela ne résout pas le problème, vous devrez consulter votre vétérinaire ou un ophtalmologiste vétérinaire.

 

L’orgelet est un petit abcès ou bouton de pus, causé par une bactérie. Il se localise le plus souvent sur le bord de la paupière (orgelet externe) mais il peut aussi se produire à l’intérieur de la paupière (orgelet interne), ce dernier ne pouvant être diagnostiqué que par un vétérinaire.

 

Solutions Naturelles (pour les cas bénins) :

 

a) Un simple nettoyage avec de l’argent colloïdal, une infusion de camomille, ou de l’eau de bleuet 2 ou 3 fois par jours, devrait le faire disparaitre en 1 ou 2 jours.

 

b) Compresses : des compresses de camomille ou de coriandre pendant 2 a 3 minutes, 3 fois par jour (faire une infusion de camomille ou de coriandre a raison de 1 cuiller a soupe pour 60mll d'eau, laisser un peu refroidir et y tremper une gaze stérile apres avoir verifié la temperature avec votre coude, comme pour un biberon).

  • Pour les orgelets persistants, Staphisagria 6ch en homéopathie, ou Calc fluor 30ch et Silicea 30ch 3 fois par jour le temps nécessaire (7).

 

5. CONJONCTIVITE

 

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, la membrane muqueuse qui recouvre l'intérieur des paupières de l’animal, des deux côtés de la troisième paupière et de certaines parties du globe oculaire. Lors d’une conjonctivite, le ou les yeux sont rouges, il peut y avoir une inflammation, et des décharges oculaires.

 

La conjonctivite est le symptôme d’une condition sous-jacente, à savoir un corps étranger, une infection bactérienne ou virale ou une réaction allergique. Le traitement dépend de la cause sous-jacente et des lavages ophtalmiques stériles sont préconisés pour éliminer ces irritations de l'œil. Les infections oculaires bactériennes se règlent généralement rapidement lorsqu'elles sont traitées avec une goutte ou un onguent antibiotique naturel approprié, comme de l’argent colloïdal, un collyre à base d’Euphraise (Weleda, Boiron), une infusion de camomille, de l’eau de bleuet. On peut aussi faire des compresses de camomille ou de coriandre comme indiqué dans la paragphe sur les orgelets ci-dessus.

 

 

 

6. ECTROPION ET ENTROPION

 

Certains chiens ont des paupières qui s’enroulent vers l'intérieur, c'est ce qu'on appelle entropion. Les cils vont provoquer une friction sur la surface de la cornée entraînant des douleurs, une augmentation de la production de larmes et éventuellement de sérieux dommages à la cornée. L’entropion peut être un congénital mais aussi une condition acquise, comme à la suite d’un traumatisme, l’obésité, une perte de poids importante, des blépharospames, une conjonctivite persistante, etc.

 

Si l'entropion a eu lieu en raison d'une condition qui ne va pas se résoudre, un vétérinaire peut suturer temporairement les paupières dans une position plus normale (une procédure appelée paupière tacking). Une chirurgie pour fixer définitivement l'anatomie anormale de la paupière est nécessaire dans d'autres cas.

 

L’ectropion est l’inverse, c’est-à-dire que les paupières s’enroulent vers l’extérieur. La forme la plus commune affecte les paupières inferieures qui en fait s’affaissent. C’est très fréquent chez certaines races comme le Basset Artésien.

 

Dans les 2 cas, la chirurgie est malheureusement peut-etre la seule alternative.

Solutions Naturelles :

  • Pour les cas peu sévères, les Dr Macleod et Khalsa recommandent Borax 6 ch ou 6X deux fois par jour pendant 3 mois (6).
  • Pour l’entropion chez les jeunes chiens, le Dr Pitcairn suggère Silicea 30ch une fois par jour pendant 3 jours, et une goutte d’huile d’amande douce dans l’œil 3 fois par jour ; l’amélioration devait être visible en 2 semaines (13).

 

7. EPIPHORA

 

Les yeux qui coulent, des taches de larmes rougeâtres sur le pelage au-dessous des yeux, l’épiphora est une surproduction de larmes non seulement inesthétique, mais la cause d’une condition sous-jacente à laquelle il faut remédier. Ces causes peuvent être notamment :

  • Allergies alimentaires ou environnementales (pollen, poussière, acariens, gamelles en plastique)
  • Ectropions ou entropions
  • Un corps étranger
  • Mauvaise alimentation
  • Stress
  • Problèmes dentaires
  • Conséquences de l’herpès virus chez le chat
  • Glaucome
  • Infection des yeux ou des oreilles
  • Une surproduction ou un retrait inadéquat des larmes provoquées par le blocage des canaux lacrymaux

Si l’épiphora est due à un blocage des canaux lacrymaux, une application de compresses chaudes peut aider à les débloquer. Certains blocages sont congénitaux, d’autres sont dus à un corps étranger, une infection, etc. On peut tenter d’y résoudre grâce à l’application de collyre à l’euphraise ou au bleuet 2 ou 3 fois par jour.

 

La raison pour laquelle les taches sur le pelage sont rouges, c’est parce que les larmes du chat et du chien contiennent de la porphyrine, une molécule contenant du fer. Cette molécule est excrétée notamment dans les larmes, la salive, et l’urine du chien, mais aussi par la bile. Nos lecteurs familiers avec le Chardon-Marie l’auront donc deviné, une petite détox peut donc s’avérer très utile pour cette pathologie.

 

Solutions Naturelles :

  • Pour éviter ces taches, il faut nettoyer ces zones du pelage au moins une fois par jour, car elles s’intensifient à la lumière et au soleil. Un ajout de vinaigre de cidre dans l’alimentation de votre chien changera le ph de son corps et devrait contribuer à réduire ce problème.
  • Vérifiez aussi si le pelage autour de la gueule de votre chien n’est pas aussi souillé de la même façon. Si c’est le cas, cela est dû à un contenu trop élevé en minéraux dans son eau, ce qui arrive parfois avec l’eau du robinet. Changez pour de l’eau en bouteille.
  • En homeopathie on peut aussi donner Pilocarpine 5ch, matin et soir pendant 5 semaines (merci Céline!).

Nettoyage des Taches :

  • Fécule de maïs : faire une pâte avec de la fécule de maïs et un peu d’eau, et l’appliquer sur le pelage souillé de votre chien ou chat, laisser reposer plusieurs heures, et rincer.
  • Acide Borique/Boritique : Dissoudre une cuiller à soupe d’acide borique dans 200 a 250ml d’eau chaude, laisser tiedir et nettoyer les taches avec ce mélange. Si vous en mettez dans l’œil par inadvertance, ça n’est pas grave, il existe d’ailleurs des désinfectants oculaires à base d’acide borique.
  • Eau Oxygenee + Bicarbonate : Faites une pate avec 1 cuiller a café de bicarbonate de soude et la meme quantité d'eau oxygenée, et faites la pénétrer sur le pelage souillé. Laissez agir 2 heures, et rincez.

 

 

8. KERATITE ULCERATIVE AUSSI APPELEE ULCERE DE LA CORNEE

 

La cornée est la membrane transparente qui recouvre l'iris et la pupille, un ulcère cornéen se produit lorsque la cornée est endommagée. Ces ulcères sont ou superficiels ou profonds. Parmi les symptômes on observera notamment :

  • Larmoiements abondants
  • Irritation, inflammation et rougeur à l'œil
  • Clignements excessifs des yeux
  • Irrégularité de la cornée
  • Couches blanchâtres sur la surface cornéenne indiquant une infection bactérienne

Outre le fait qu’un diagnostic d’un professionnel s’impose avant toute forme de traitement naturel, si l’ulcère est profond ne prenez aucun risque et suivez les recommandations de votre vétérinaire.

 

Solutions Naturelles :

Pour les ulcères superficiels, le Dr Deva Khalsa suggère du gel d’aloe, mais insiste sur l’importance d’utilister la plante fraîche, et pas le gel du commerce. Les composants actifs du gel en bouteille s’altèrent au bout de quelques jours après ouverture, elle perd donc pas mal de ses vertus. Coupez un morceau de plante fraiche, ôtez la peau et maintenez un peu de gel sur la paupière fermée de votre animal ; les composants actifs passeront dans l’œil par la fente de la paupière. Répétez ce traitement 3 à 4 fois par jour pendant 2 ou 3 jours (6). Les vertus de l'aloe sur la cornée ont d'ailleurs été prouvées (14).

 

On peut aussi diluer de la teinture mère de Calendula a raison de 1/10, dans de l’eau bouillie refroidie, ou du sérum physiologique, et faire des compresses avec une gaze stérile en suivant le même processus qu’avec le gel d’aloe. Ce processus peut être suivi de la même technique avec Euphrasia (7).

 

Si l’ulcère est superficiel et qu’il n’y a pas d’infection, supplémentez l’alimentation de l’animal avec de la vitamine A et E, selon le dosage indiqué dans la section « SUPPLEMENTATION NATURELLE » de cet article. Toutes les 4 heures, mettez une goutte d’huile de foie de morue (venant d’une bouteille neuve de préférence) dans la paupière inférieure de l’animal, pour protéger et stimuler la guérison de l’œil (13).

 

 

9. GLAUCOME

 

La taille et la forme de l'œil sont maintenues par la quantité de liquide dans le globe oculaire. La pression du fluide à l'intérieur de la chambre avant ou antérieure de l'œil est connue sous le nom de pression intraoculaire (PIO). Outre la production du fluide nourricier entre le cristallin et la cornée, le corps ciliaire contient les ligaments suspensifs qui maintiennent la lentille en place. La PIO reste constante tant que la production et l'absorption ou le drainage de la solution aqueuse est maintenue. A partir du moment où le drainage ne s’effectue par correctement, la pression augmente, et c’est ce qu’on appelle un glaucome.

 

Cette condition peut être primaire ou secondaire. Le glaucome primaire est dû à une anormalité anatomique héréditaire. Certaines races de chiens ont une prédisposition génétique, notamment l’Akita, le Basset, le Beagle, le Boston Terrier, le Bouvier des Flandres, le Cocker anglais, Dalmatien, le Fox Terrier, le Malamute, le Share-Pei, le Schnauzer, le Shih tzu. Le glaucome primaire est rare chez le chat.

 

Le glaucome secondaire se produit lorsque chose empêche l'écoulement normal et le drainage du fluide dans l’œil. Cela peut être à une cataracte, une uvéite, ou un traumatisme à l'œil. Chez les chats, c’est l'uvéite la cause la plus fréquente, et chez le chat l’uvéite est souvent due à la PIF (péritonite infectieuse féline).

 

Symptômes :

  • Des douleurs – l’animal peut fermer l'œil partiellement et le frotter à. Il peut se vous éviter lorsque vous essayer de lui caresser la tête.
  • Des rougeurs au niveau des yeux
  • Une augmentation de la production de larmes
  • La 3eme paupière visible
  • La cornée voilée ou bleuâtre
  • Les pupilles dilatées
  • Une inflammation du globe oculaire
  • L’animal est déprimé, peu responsif

En cas de glaucome aigu, ces symptômes surviennent soudainement et cela nécessite une visite urgente chez votre vétérinaire ; retarder l’échéance peut résulter par la perte permanente de la vue. Le traitement peut impliquer une combinaison de médicaments topiques et oraux qui diminuent l'inflammation, absorbent le fluide de l'œil, diminuent la production de liquide dans l'œil et favorisent le drainage du fluide de l'œil. La chirurgie peut également être une option dans certains cas. Dans les cas chroniques ces symptômes sont plus lents à se développer. Il existe des alternatives naturelles, mais cette condition est si sérieuse que je vous conseille l’assistance d’un vétérinaire naturopathe.

 

Pour cette condition, le Dr George Mcleod conseille (7) :

  • Aconitum et Belladona 30ch 3 fois par jour dans les tout débuts de la maladie
  • Apis 6ch pour aider à résorber l’œdème.
  • Spigiela + Colocynthis 6ch 3 fois par jour pendant la phase aigue
  • Phosphorus 30ch 3 fois par jour pendant la phase chronique

Voir aussi la supplémentation naturelle plus bas dans cet article.

 

 

10. KERATO CONJONCTIVITE (KCS) OU MALADIE DE L’ŒIL SEC

 

Les larmes exercent des fonctions importantes comme l'élimination de la surface de l'œil de matériaux potentiellement préjudiciables (poussière, pollen, corps étrangers) et nourrissent le tissu cornéen. Lorsque l’animal développe une KCS, ses glandes lacrymales ne produisent pas assez de larmes, ce qui peut être la cause de sérieux problèmes comme un ulcère de la cornée, et ça peut aussi être douloureux. Cette condition existe principalement chez le chien, et bien que rare, peut se produire également chez le chat.

 

Une intervention chirurgicale qui redirige un conduit porteur de salive de sorte qu'il humidifie l'œil est une option dans les cas graves.

 

Causes :

  • Prédisposition génétique
  • Lésions aux glandes lacrymales d’origine infectieuse ou traumatique
  • Infection oculaire chronique (chlamydias)
  • Toxique (certains antibiotiques)
  • Les conséquences de l'ablation de la glande lacrymale comme discuté dans le paragraphe sur le prolapsus de la glande nictitante
  • Virale telle que l’unes des conséquences de la maladie de Carré chez le chien ou l’herpès virus chez le chat

Symptômes :

  • Décharges épaisses et jaunâtres
  • L'œil affecté peut paraître sec, terne, et opaque
  • Infections oculaires chroniques
  • Clignements des yeux répétés et excessifs

Remèdes Naturels :

  • Là encore des gouttes homéopathiques a base d’euphraise que vous pourrez trouver chez Boiron, Similisant, Eau Ciliaire de Catalysons, etc. Vous pouvez aussi faire votre propre collyre à base de teinture mère d’Euprasia a raison de 5 gouttes pour 15ml de sérum physiologique ou d’argent colloïdal 5ppm.
  • Comme pour le prolapsus de la glande nictitante, on peut faire des compresses chaudes pour stimuler la production de larmes.

 

 

11. LUXATION/PROLAPSUS DE LA GLANDE NICTITANTE

 

Les chiens ont trois paupières, deux qui sont facilement visibles et une supplémentaire, appelée troisième paupière, qui se cache normalement sous le coin intérieur de l'œil. Cette troisième paupière abrite une glande lacrymale qui est normalement invisible. Certains chiens ont une faiblesse congénitale, une prédisposition génétique (Boston Terrier, Cocker, Beagle, Bulldog) des ligaments qui la maintienne en place, et cette glande se déplace et forme alors une protubérance ronde et rose à l’angle intérieur de l'œil, condition connue sous le nom prolapsus ou luxation ; les anglo-saxons l’appellent une « cherry » (cerise). A ne pas confondre avec la glande de Harder qui n’existe pas chez le chien et le chat, mais chez l’homme notamment. Cette condition peut être chronique ou permanente. Il peut être nécessaire de faire remettre la glande en place chirurgicalement, mais outre le fait que cela implique une anesthésie, les rechutes sont hélas fréquentes. L'ablation chirurgicale de la glande est fréquemment effectuée pour traiter cette pathologie, mais est loin d’être l'approche idéale car engendrant souvent une sècheresse oculaire. Lorsque cette condition a une base génétique, les deux yeux sont généralement affectés au fil du temps.

 

Dans les cas bénins souvent causés par un coup, le stress ou une peur, il existe une ou deux méthodes pour remettre la glande en place :

 

1/ Fais le mort !

Faites coucher votre chien, massez-le, caresser le, de façon à ce qu’il soit calme. Faites-lui des câlins, parlez lui, caressez-lui les oreilles mais il faut qu’il soit parfaitement détendu et vous fasse confiance. Faites-le mettre sur le dos ou roulez-le sur le dos, et tout en continuant à l’aider à se détendre, maintenez-lui les yeux fermés quelques minutes. Cette méthode peut aider la glande nictitante à se remettre en place.

 

2/ Massage de l’œil

Là encore il faudra mettre votre chien dans une situation de relaxation, et couché sur le côté opposé du problème. Attendez qu’il soit vraiment détendu, puis appliquez une compresse chaude sur son œil fermé pendant quelques minutes. La chaleur va stimuler la production de larmes et lubrifier l’œil, puis massez doucement la paupière supérieure en faisant de petits cercles dans la direction de la glande luxée. A la place de la compresse chaude, vous pouvez aussi utiliser une autre forme de lubrifiant, comme du gel d’aloe fraiche, de l’argent colloïdal ou un collyre naturel. Il est possible de devoir répéter cette opération plusieurs fois de suite. Essayer de garder votre chien étendu et relaxé quelques minutes de plus avant de le laisser se relever. J’ai utilisé cette méthode sur une jeune chienne qui avait pris un coup de branche dans l’œil et ça a fonctionné du 1er coup, mais elle était particulièrement affectueuse et facile à calmer, contrairement aux apparences.

 

Là encore une supplémentation naturelle de son alimentation peut s’avérer utile tant au niveau prévention que curatif.

 

 

SUPPLEMENTATION NATURELLE

 

 Si votre chien est sujet à des problèmes oculaires, cela peut être dû en tout ou partie à une alimentation mal équilibrée. Parmi les nombreux ouvrages et sites internet fiables que j’ai consultés, les mêmes éléments naturels reviennent encore et encore : les vitamines A, C, D et E, les flavonoïdes, les antioxydants comme le chardon-Marie, le pissenlit, le ginko, les germes de blé (qui ont fait l’objet d’une étude réalisée sur des chiens, qui a non seulement montré pouvoir stopper la progression des cataractes, mais aussi l’inverser, avec une amélioration de 20 à 40% en un mois seulement de supplémentation), les myrtilles, les omega-3, les Coenzymes Q10, etc.

 

Pour tout ajout de suppléments naturels, nous vous conseillons de vous procurer des produits destinés à la consommation humaine, car les suppléments pour animaux sont en règle générale de la même qualité que leur nourriture transformée. Outre le fait que la législation les concernant est quasi-inexistante, de nombreux processus de fabrication sont interdits pour les produits destinés à la consommation humaine, mais tout à fait acceptables pour les animaux.

 

 

1. LE CHARDON-MARIE

 

Dans la médecine chinoise il y a une forte corrélation entre le foie et les yeux. Que le problème soit d’origine toxique ou non, soutenir le foie peut aider à résoudre certains problèmes oculaires et le chardon-Marie est donc tout à fait indiqué pour traiter toutes les pathologies des yeux. Un dosage precis se calculerait par rapport au pourcentage de silymarine, mais celui-ci variant d'un produit à l'autre je vous conseille le calcul suivant, basé sur la posologie humaine sur l'étiquette du produit.

 

Dosage :

  • Chats et petits chiens jusqu’à 2,5kg : 10% de la dose suggérée pour un humain
  • De 2,5 à 5kg : 15%
  • De 5 à 9kg : 20%
  • De 10 à 19kg : 30%
  • De 20 à 29kg : 50%
  • De 30 à 45kg : 75%
  • Plus de 45kg : 100%

 

2. LA VITAMINE A

 

C’est comme un bouclier pour le corps, elle agit par voie interne et externe. Elle maintient l'intégrité de l'épithélium qui est la couche supérieure de cellules qui forment une pellicule sur toutes les surfaces du corps. L'épithélium couvre les dents et les gencives, les globes oculaires (d’où les cataractes, la dégénérescence maculaire et la cécité nocturne), l'ensemble du tube digestif, les muqueuses respiratoires et les alvéoles des poumons, la paroi de la vessie et la peau de l'animal, il protège donc tout contre toute forme d’infection et la dégénérescence. Lorsqu’il y a ne serait-ce qu’une légère carence en vitamine A, l'épithélium en pâtit. Les premiers signes de carences sont une sécheresse, un durcissement de la peau et des démangeaisons. Une supplémentation en vitamine A peut résoudre de nombreux problèmes chroniques.

 

Dosage :

  • Chats : 1/2 cuillère à café d'huile de foie de morue ou 10 000 UI de vitamine A et 400 UI de vitamine D, une fois par semaine

On peut aussi donner du foie cru, qui est une excellente source de vitamine. Pas plus d’une cuillère a café par semaine pour un chaton, et 30g pour un chat adulte 2 à 3 fois par semaine. Si votre chat est déjà nourri au cru, et son alimentation contient déjà du foie cru, ajustez la dose de vitamine A en conséquence.

 

Chiens :

  • Petits chiens : 1500 UI par jour (ou 100 à 200 UI par kg de poids corporel)
  • Gros chiens : 5000 UI par jour
  • Races géantes : 7500 UI par jour

Contrairement à beaucoup d’autres vitamines, l’excès de vitamine A sous sa forme liposoluble n’est pas excrété par le corps et est stocké par le foie, pouvant mener à une hypervitaminose qui est une condition toxique. Cependant, il faudrait une supplémentation journalière de 113,600 UI par 450g d’alimentation sèche sur plusieurs mois, pour atteindre le niveau de toxicité. La forme liposoluble de vitamine A se trouve dans les suppléments d’origine animale. Il existe une autre forme de vitamine A qui elle est hydrosoluble : les caroténoïdes, ou provitamine A, que l'on trouve dans certains fruits et légumes et que l’organisme transforme en vitamine A, et qui n’est pas stockée par le foie. Par contre, alors que le chien peut convertir le bêta-carotène en vitamine A, le chat, lui ne peut pas.

 

 

3. LA VITAMINE C

 

Sa fonction primaire est la production de collagène. c'est un puissant antioxydant vital pour le système immunitaire, la cicatrisation des plaies, etc. Elle peut également aider à ralentir les cataractes et la dégénérescence maculaire. Contrairement à nous, les chiens fabriquent leur propre vitamine C. Cependant le stress et la maladie, les nombreuses toxines auxquelles nos compagnons à 4 pattes sont exposés dans leur alimentation, les pesticides et les détergents chimiques de leur environnement, les antiparasitaires chimiques et la survaccination, en augmentent leurs besoins. La vitamine C doit toujours être donnée avec de la nourriture.

 

Dosage :

  • Chats adultes : 250mg de vitamine C par jour. On peut fractionner cette dose en 2 prises, la moitié le matin et l'autre moitié avec l'alimentation du soir.
  • Petits chiens : 250mg à 500mg par jour
  • Gros chiens : 500mg à 1000mg par jour
  • Races géantes :  1000mg à à2000mg par jour

 Franctionnez cette dose en 2 prises, la moitié avec le repas du matin et l’autre le soir. (10)

 

 

4. LA VITAMINE E

 

Il y a énormément d'informations positives concernant les effets positifs de la vitamine E sur les cataractes chez les chiens (même dans des cas très avancés).

 

Dosage :

  • Chats : Commencer avec 100 UI de vitamine E quotidiennement pendant 2 semaines. Après deux semaines, réduire la dose à 400 UI de vitamine E par semaine.
  • Petits chiens : 100 UI par jour
  • Chiens moyens et grands : 200 UI par jour
  • Races géantes : 400 UI par jour

 Lorsque je veux apporter un supplément en vitamine E a mes chiens, je leur donne 1 amande bio crue et réduite en poudre, par 10kg de poids corporel, que je saupoudre sur leur nourriture.

 

 

5. LA COENZYME Q10

 

On peur stopper, voire même inverser les opacités, cataractes et autres formes de dégénérescence oculaire chez le chien ou le chat, grâce à la coenzyme Q10, un puissant antioxydant aussi connu sous le nom d’ubiquinone. Les opacités (nébulosité) peuvent ou non entraîner des cataractes. Seule ou en association avec d'autres antioxydants, CoQ10 est réputée protéger les yeux, C'est un excellent complément qui aide à dynamiser les cellules et à neutraliser les dommages oxydatifs des radicaux libres dans le corps. Les CoQ10 sont mieux assimilés lorsqu’administrés avec un repas contenant un corps gras.

 

Dosage:

  • 2mg par kg de poids corporel par jour. La dose peut être fractionnée en 2 prises, une le matin et une le soir.

 

6. LES MYRTLLES

 

Riches en flavonoïdes, le myrtilles et l’extrait de myrtilles sont utilisé pour aider les troubles des yeux, y compris la dégénérescence maculaire et la formation de cataractes, en raison de leurs effets antioxydants. Ces flavonoïdes contribuent notamment à l'abaissement de la glycémie, ce qui en fait potentiellement utile pour les animaux de compagnie diabétiques. Les anthocyanosides ou anthocyanes contenus dans les myrtilles ont un effet particulièrement bénéfique sur la rétine, ce qui explique son intérêt grandissant dans le traitement de certaines maladies oculaires.Les myrtilles contiennent aussi de la vitamine A et de la Vitamine C.

 

Dosage :

Il n’existe pas de dosage précis suggéré pour nos animaux domestiques utilisez donc la grille ci-dessous. Si vous donnez des fruits frais, faites preuve de logique :

  • Chats et petits chiens jusqu’à 2,5kg : 10% de la dose suggérée pour un humain
  • De 2,5 à 5kg : 15%
  • De 5 à 9kg : 20%
  • De 10 à 19kg : 30%
  • De 20 à 29kg : 50%
  • De 30 à 45kg : 75%
  • Plus de 45kg : 100%

 

7. LE ZINC

 

Le zinc aide la vitamine A à créer la mélanine, un pigment qui protège les yeux, et contribue à y voir la nuit. La carence en zinc est fréquente chez certains animaux de compagnie, certaines races ayant une prédisposition, mais le fait que nombreux sont exposés aux toxines en permanence est aussi un facteur de cause à effet. Le bisphénol A (plastiques BPA) peut se lier au zinc et perturber son action, et si le corps de votre animal les stocke, il ne peut pas absorber le zinc. De cette carence peut en résulter toute une liste de problèmes, dont l’APR et les cataractes. Une supplémentation peut non seulement contribuer à prévenir ces pathologies, mais à les inverser (12).

 

Les aliments les plus riches en zinc sont (dans l’ordre) :

  • Huitres
  • Bœuf
  • Veau
  • Foie
  • Germes de blé
  • Graines de citrouille

Comme pour tout, offrez a votre animal de compagnie une variété d’aliments ou de suppléments. Trop de l’un peut perturber l’équilibre de son alimentation.

 

 

LES PRODUITS TOUT FAITS

 

Secheresse Occulaire HomeoAnimo
Secheresse Occulaire HomeoAnimo
Cataractes L Homeoanimo
Cataractes L Homeoanimo
Collyre Optigem
Collyre Optigem
Extrait Liquide d'Euphraise Biover
Extrait Liquide d'Euphraise Biover
Eau Ciliaire Catalyons
Eau Ciliaire Catalyons
Homeoptic Boiron
Homeoptic Boiron

Astaxanthin
Astaxanthin
Physiodose
Physiodose
Myrtille Bio - 50 ml - Herbalgem
Myrtille Bio - 50 ml - Herbalgem
Visual Pro AnaStore
Visual Pro AnaStore

 

 

SOURCES :

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1671548

(2) http://www.cliniciansbrief.com/sites/default/files/attachments/ASK_Cataracts%20in%20Dogs.pdf

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16333758

(4) "Treatment of Age-Related Cataracts in Canines" - Mark Babizhayev MA PhD

(5) http://www.petremedycharts.com/Learning%20Center/Nutrition/Nutrition/Cataracts_in_dogs_natural_treatments_home_cure.html

(6) "Natural Dog" – Deva Khalsa

(7) “Dogs Homeopathic Remedies” – George McLeod

(8) http://orthomolecular.org/library/jom/1995/articles/1995-v10n0304-p165.shtml

(9) http://www.allthingscanid.org/holisticalternativesforcanineeyediseases.html

(10) “Canine Nutrigenomics” – Jean Dodds & Diana L. Laverdure

(11) http://www.petmd.com/dog/slideshows/8-common-eye-problems-dogs

(12) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2753777

(13) « Complete Guide To Natural Health For Dogs & Cats » - Dr Richard H. Pitcairn

(14) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22338121

 

 


 

AUTRES ARTICLES D'INTERET