RHAAAAA! LES PUCES!!!

Copyright © Nelly Coadic

 

Créé le 11 juillet ‎2015, ‏‎3:17:38 PM

Les textes et images de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Toute reproduction ou exploitation de ces contenus est strictement interdite sans accord écrit préalable

 

 

PROGRAMME NATUREL D'ERADICATION ET DE CONTROLE DES PUCES

Voici l’été, les vacances, le soleil, la mer, et….. LES PUCES !!! Il est temps de revêtir votre costume de Terminator.

  

Les exterminer ne s’arrête pas à traiter votre chien, il faut aussi penser à son environnement, et votre environnement. Tout d’abord il est bon de comprendre le mode de vie des puces, ce qui les motive, les attire, et donc ce qui les repousse et les détruit.

 

 

CYCLE DE VIE

 

La durée de vie d’une puce adulte est d’environ 3 mois, pendant lesquels elles se reproduisent et pondent. Une puce pond environ 50 œufs par jour… sur votre animal de compagnie. Ces œufs sont  minuscules et ressemblent à des pellicules. Ils finissent pas tomber sur votre moquette et vos tapis, les crevasses de votre parquet, les zones de couchage de vos animaux, et donc toutes les pièces de la maison auxquelles ils sont accès, ainsi que dans le sable et la terre, si vous avez une cour.

 

Les œufs éclosent en larves qui se nourrissent du sang de votre animal contenu dans les excréments des puces adultes, puis ces larves forment un cocon appelé pupes. Elles restent dans ce cocon de 2 semaines pendant les mois chaud, et jusqu’à 4 semaines, parfois plus le reste de l’année. Cette pupe les protège de tout, y compris des insecticides. C’est pourquoi même si vous avez recours aux fumigènes ou autre produit chimique, outre le fait que vous contribuerez à rendre les puces davantage résistantes à ces produits, tout autant toxiques pour vous, que votre famille et vos animaux, vous vous retrouverez vite au point de départ lorsque ces larves se transformeront en puces adultes.

 

 

QUAND LE PARASITE EST PLUS FORT QUE L’HÔTE

 

Si l’on s’en tient à ce que mère nature avait prévu, il est normal pour un animal d’avoir quelques puces. Tous les parasites font partie du cycle normal de la vie, mais ils sont sensés vivre en symbiose avec leur hôte. Lorsqu’il y a infestation, c’est qu’à la base, l’animal n’est pas sain et son corps n’arrive pas à contrôler naturellement la population des parasites (il en est de même pour les vers). Si tel est le cas de votre animal il convient donc de trouver d’abord les causes de cette infestation.

 

Les aliments transformés sont la cause de bien des problèmes chez nos animaux domestiques, que cela soit dû aux glucides contenus dans ces aliments, à la mauvaise qualité des protéines, aux mycotoxines, etc. Les animaux nourris d’aliments frais et crus, sont moins souvent sujets d’infestations.

 

Nos animaux sont aussi soumis à des vaccinations trop fréquentes et superflues, ainsi qu’a trop de corticoïdes, d’antibiotiques et d’AINS. N’oublions pas non plus la pollution et les produits chimiques que vous utilisez dans votre maison et votre jardin, et qui tous contribuent à détériorer leur système immunitaire.

 

Si votre animal souffre d’allergies quelles qu’elles soient, sa peau irritée et les abrasions cutanées sont aussi de véritables aimants pour les puces. Il est donc possible que malgré un mode de vie sain et naturel, votre chien/chat/furet ait des problèmes de puces.

 

 

SOLUTIONS POUR REDUIRE ET ELIMINER LES PUCES SUR VOTRE ANIMAL

  1. Changez son alimentation transformée et bourrée de glucides pour une alimentation crue,
  2. Réduisez au maximum le nombre de vaccins auxquels il est soumis,
  3. Evitez les antibiotiques et les corticoïdes,
  4. N’utilisez que des produits d’entretiens naturels dans votre maison,
  5. S’il a des puces, faites lui un shampoing pour éliminer le plus de puces, d’œufs et de larves possible,
  6. Traitez son pelage avec un insecticide naturel régulièrement.
  7. Utilisez un répulsif externe naturel régulièrement.
  8. Utilisez un répulsif interne naturel régulièrement.

 

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

INSECTICIDES ET REPULSIFS EXTERNES NATURELS

 

1. Curative . La terre de diatomée amorphe (parfois appelée terre de diatomée alimentaire) est un excellent remède contre les puces. C’est un composé minéral siliceux sédimentaire naturel de squelettes de plantes microscopiques, d'algues unicellulaires appelées diatomées qui broyées, donnent une poudre qui ressemble à de la poudre de talc. La meilleure façon de l’appliquer est de séparer le pelage en faisant comme une raie, et d’appliquer la TD avec une saupoudreuse à sucre. Très peu suffit, inutile d’en mettre de trop, car outre le fait que ça serait du gâchis, la TD est aussi très volatile et il faut éviter de l’inhaler. Inutile d’en mettre partout sur le chien, juste aux endroits stratégiques. Ça n’a pas d’effet répulsif, les puces passeront donc dedans sans méfiance. Sur l’un de mes chiens qui a le poil court, je la mets sur son nombril, au-dessus de sa queue, là où étaient ses testicules (il est castré) et derrière ses cuisses, là où j’ai parfois vu des crottes et des œufs de puces.  Sur mon autre chien qui a le poil très long, c’est le tout le ventre, derrière les oreilles et le cou. A réappliquer sur poil sec, tous les 5 a 7 jours, et chaque fois que votre animal sera mouillé, car la TD doit être sèche pour fonctionner sur les puces.

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

 

2. Pour un effet plus radical, si votre animal est vraiment infesté, cliquez ici pour la recette de la POUDRE ANTIPUCES, TIQUES, MOUSTIQUES, ARAIGNEES, POUX ET FOURMIS.

cliquez sur la photo pour acceder a la recette
cliquez sur la photo pour acceder a la recette

3. RECETTE DU SPRAY MENTHE CITRON

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

4. VINAIGRE DES 4 VOLEURS

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

5. SPRAYS ANTIPARASITAIRES POUR CHIEN ET CHATS

 Quelques recettes adaptees aux chats mais qui peuvent aussi etre utilisees sur les chiots et les chiens.

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

6. LE NEEM

L'huile et la poudre de neem sont d'excellents antiparasitaires, a la fois curatifs et repulsifs. Vous trouverez quelques informations et des recettes dans notre article.

 

 

REPULSIFS NATURELS INTERNES

 

cliquez sur la photo pour acceder a l'article
cliquez sur la photo pour acceder a l'article

1. L'AIL FRAIS

 

 2. LE VINAIGRE DE CIDRE

Ajouté à l’alimentation de votre chien ou chat, il a une action répulsive, car il affecte le PH de la peau du chien et la rend plus acide, chose que les puces n’aiment pas. Le meilleur moyen de lui faire prendre est de l’ajouter à sa gamelle d’eau. Commencez par n’en mettre qu’une cuiller à café pour 1/2L d’eau et augmentez au fur et à mesure qu’il s’habitue au gout. Essayez d’arriver à 1 cuiller à soupe par 1/2L d’eau pour un chien. Pour un chat, essayez de lui faire prendre jusqu’à 1 cuiller à café par jour.

 

3.LA LEVURE DE BIERE

Riche en biotine et vitamines B, la levure de bière contribue aussi à faire baisser le PH de la peau du chien et du chat.

 

 

 

ASSAINISSEMENT DE L’ENVIRONNEMENT

 

Comme mentionné au début de cet article, éradiquer les puces, les larves et les œufs dans l’environnement est tout aussi important que sur le chien, sachant que les puces passent une bonne partie de leur temps ailleurs que sur l’animal. Il faut donc penser à tout, mais alors vraiment tout :

 

  1. DANS LA MAISON : les zones de couchage du chien/chat, les moquettes et les tapis de toute la maisonnée - même les pièces ou le chien ne va pas, car vous pouvez transporter des œufs ou des larves sous vos chaussures - les canapés et fauteuils, les crevasses du parquet ou du linoleum, les couvertures et couvre-lits.
  2. A L’EXTERIEUR : les tapis-brosses, les escaliers, les bacs à sable, les zones d’herbe, les débris organiques.

 

DANS LA  MAISON

Si vous avez une infestation, je vous conseille de suivre ces mesures tous les 3 ou 4 jours, et 2 ou 3 fois par mois en prévention.

 

1. Passez le vaporetto sur tous les tapis, moquettes, parquets, canapés et fauteuils pour détruire les œufs et les larves, ou….

 

2. Passez d’abord l’aspirateur sur ces surfaces, puis saupoudrez-y :

  •  du sel et/ou du bicarbonate de soude, ou…
  • du Borax (tétra borate de sodium déca hydraté / borate de sodium), ou …
  • de la terre de diatomée. Je n'aime pas utiliser la TD autre que sur mes animaux, elle est très volatile et je suis asthmatique. Je préfère donc le bicarnonate dans la maison.

Laissez agir le plus longtemps possible – minimum 2 heures -  puis passez de nouveau l’aspirateur. Toutes ces options ont un effet asséchant sur les larves et les œufs. Si vous utilisez du bicarbonate de soude, vous pouvez y mettre quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande, de menthe poivrée, d’eucalyptus, d'eucalyptus citronné ou autre huile essentielle OK pour animaux, pour renforcer cet effet, désodoriser et agir comme répulsif. N’oubliez pas la cave et le grenier. Si vous êtes vraiment perfectionniste, mettez-en aussi dans votre sac aspirateur, mais il y en aura automatiquement, lorsque vous passerez l’aspirateur la seconde fois.

 

3. Lavez tous les couchages des chiens/chats.

 

4. Nettoyez le dessous de vos chaussures/chaussons.

 

5. Le soir, préparez un large plat blanc que vous remplirez d’eau dans laquelle vous allez ajouter quelques gouttes de savon noir ou de liquide vaisselle. Au milieu du plat, mettez une bougie et allumez-la, dans un endroit où il n’y a aucun risque d’incendie bien sûr. Attirées par la lumière et la chaleur, les puces sauront dans le plat et s’y noieront. Vous pouvez remplacer la bougie par une lampe de bureau orientée vers le plat, technique un peu moins dangereuse peut-être.

 

6. Mettez des feuilles d’eucalyptus, des feuilles de noyer, des fleurs de camomille, des branches d’absinthe fleurie, des feuilles de tomates, des feuilles de tanaisie, des fleurs de lavande, ou des feuilles de menthe, sous le couchage de votre chien, dans les coussins, dans vos oreillers, sous votre matelas, sous vos tapis, sous vos coussins de canapés pour repousser les puces. Attention de les mettre ou vos animaux ou vos enfants ne pourront les manger, certaines de ces plantes peuvent être toxiques.

 

 

A L’EXTERIEUR

1. Si vous avez une pelouse, tondez-la régulièrement. Les puces préfèrent les herbes hautes et ont horreur des zones sèches et ensoleillées (les tiques aussi d’ailleurs). Evitez donc de trop arroser votre pelouse.

 

2. Eliminez toutes les zones ou les puces pourraient trouver refuge, comme les feuilles mortes et autres débris organiques.

 

3. Taillez arbres et buissons au maximum pour ôter le plus de zones ombragées possible.

 

4. Sur un terrain bien sec, vous pouvez saupoudrer de la terre de diatomée, mais attention si l’endroit est venteux, vous et vos animaux risquez d’en inhaler, ce qui n’est pas recommandé. De plus, la TD tuera aussi les insectes utiles comme les abeilles et les coccinelles, qui sont déjà sérieusement menacées.

 

5. Plantez de la tanaisie (elle éloigne les puces, mais aussi les fourmis, les acariens et les mites). Attention si vous avez un chien qui mange tout, elle peut être toxique.

 

6. Répartissez des copeaux de cèdre, ou des feuilles d’eucalyptus dans votre cour.

 

7. Mettez des feuilles d’eucalyptus, des feuilles de noyer, des fleurs de camomille, des branches d’absinthe fleurie, des feuilles de tomates, des feuilles de tanaisie, des fleurs de lavande, ou des feuilles de menthe sous la niche de votre chien.

 

8. Nématodes : il existe certains nématodes que vous pouvez acheter en ligne ou dans une jardinerie. Ce sont des vers microscopiques qui se nourrissent d’insectes, dont les puces, les blattes, les termites, etc. mais ne s’attaquent pas aux « bons » insectes.

 

 

CONCLUSION

Ne cédez pas à la tentation d’utiliser des produits chimiques. Outre le fait qu’ils sont mauvais pour votre santé, celle de votre enfants, de vos animaux et de l'environnement, les puces font partie de ces parasites qui évoluent rapidement et deviennent génétiquement plus résistantes a ces produits, nous forçant ainsi à en créer de plus forts, et d’ainsi renforcer le cercle vicieux.

 

Le naturel marche très bien, il faut juste réapprendre les bonnes habitudes, et certes, ça représente un peu plus de travail. Une fois le problème d’infestation résolu, il faut maintenir un bon programme de prévention. J’ai des chiens depuis 6 ans et nous vivons dans une partie du monde ou les puces sévissent toute l’année. Ils sont en contacts avec d’autres qui ont des puces, nous avons aussi des chats errants qui viennent dans notre cour, et nous les emmenons en pommade dans des endroits où il y a des animaux sauvages, ils sont donc régulièrement exposés aux puces, et pourtant ils n’en ont pas. Les rares fois où je leur en ai trouvé, c’est lorsque j’avais fait preuve de négligence.

 

 

Voici quelques suggestions de produits, si vous ne pouvez les voir, fermez votre ad-block

 

DORWEST SHAMPOING PENNYROYAL
DORWEST SHAMPOING PENNYROYAL
DORWEST JUS D'AIL
DORWEST JUS D'AIL
TERRE DE DIATOMEE ELUOCOLO
TERRE DE DIATOMEE ELUOCOLO

Puces (piqures)

permet de soulager l’inconfort et de traiter l’inflammation de la peau due à des piqûres de puces et d’insectes

Puces (démangeaisons)

spécialement conçu pour soulager les démangeaisons et l’inflammation de la peau



 

 

AUTRES ARTICLES D'INTERET