EDITION SPECIALE TIQUES!

Copyright © Nelly Coadic

‎Créé le 7 mai 2016

Les textes de ce site sont protégés par le droit d’auteur. Toute reproduction ou exploitation de ces contenus est strictement interdite sans accord écrit préalable

Le printemps est là depuis quelques semaines, les cerisiers sont en fleurs, ma cour est jonchée de petites pâquerettes et de boutons d’or, un adorable couple d’hirondelles a construit son nid au-dessus de ma porte d’entrée, et je m’éveille au chant des oiseaux et aux parfums des glycines et des fleurs d’oranger. Ce serait le paradis sur terre, si toutes ces merveilles n’étaient accompagnées de quelques nuisances, en particulier pour nos animaux de compagnie.

 

Les puces sont de retour, les guêpes et les frelons se réveillent et cherchent à fonder une famille, mais le plus grand fléau de tous, ce sont les tiques ! C’est un sujet qui revient souvent, et pour certains d’entre nous, c’est un problème presque toute l’année. Pour mener une guerre à bien il faut d’abord connaître son ennemi, sa force et ses faiblesses.

 

 

QUE SONT LES TIQUES ?

Les tiques sont des ectoparasites (parasites externes) hématophages (qui se nourrissent de sang) de la famille des arachnides – elles ont donc 8 pattes - et de la sous-famille des acariens. Leur présence parmi nous ne date pas d’aujourd’hui puisque certains fossiles indiquent qu’elles y étaient déjà il y a 90 millions d’années. On en compte plus de 800 espèces de par le monde, d’aspect tout aussi répugnant les unes que les autres, mais seules quelques-unes sont porteuses de maladies telles que la maladie de Lyme (borréliose), l’ehrlichiose, la piroplasmose, l’anaplasmose, l’hépato zoonose et la mycoplasmose, ou de neurotoxines.

 

Elles ont 3 stades de vie : larve, nymphe et adulte, et vous trouverez de plus amples informations sur ce sujet dans de nombreux ouvrages et sites internet, mais ce qui nous intéresse ici c’est plutôt de savoir comment s’en débarrasser, sans voir recours aux insecticides chimiques, pipettes, colliers et comprimés qui sont parfois tout aussi dangereux pour la santé de nos poilus que les tiques elles-mêmes. Elles sont particulièrement coriaces et ne peuvent difficilement être étouffées ou noyées.

 

 

COMMENT SELECTIONNENT-ELLES LEUR CIBLE ?

N’ayant si vue, ni ouïe, elles possèdent un système sensoriel dans leurs pattes de devant, qu’on appelle organe de Haller, et qui leur permet de détecter le gaz carbonique et l’acide butyriques émis par les animaux à sang chaud. Leur technique de chasse consiste à attendre patiemment qu’un hôte potentiel passe à leur portée, et de se laisser tomber dessus.

 

Alors que certains chiens et chats semblent les attirer, d’autre dans un même foyer en ont peu ou pas. La raison en est simple : le rôle du parasite est d’achever les membres faibles et malades des différentes espèces, c’est ainsi que l’a voulu mère nature. La peau est un organe en croissance perpétuelle, chaque cellule se renouvelant environ toutes les 3 semaines. Pour une peau saine, il faut une nourriture adaptée, et lorsque celle-ci ne l’est pas, la peau est en général la première zone à en exhiber les symptômes. Une peau sèche et en mauvaise condition est source de démangeaisons, elle est aussi plus facile à percer pour un parasite hématophage. C’est par conséquent sur ces animaux qu’elles auront tendance à rester. J’ai pu moi-même le constater, car sur 3 chiens, 2 les attiraient tout particulièrement, et bien que tous nourris au cru, ces 2 la avaient toujours des démangeaisons et se grattaient. Chaque fois que j’en trouvais une sur celui à la peau saine, j’en trouvais une douzaine sur les 2 autres.

 

 

POURQUOI NE PAS UTILISER D’ANTIPARASITES CHIMIQUES ?

Les insecticides synthétiques d'aujourd'hui sont des organophosphorés, des néonicotinoïdes (oui  oui, à base de nicotine) et les carbamates - sont de puissants poisons qui tiennent leur origine dans le développement d'agents de guerre chimiques (neurotoxines) et sont classés comme cancérigènes par l'EPA (l’Agence de Protection de l’Environnement américaine).  Ce sont des agents neurotoxiques paralysants qui interfèrent avec la transmission de l’influx nerveux chez les insectes, et sont capables de causer des convulsions, des nausées et un arrêt respiratoire non seulement chez ceux qu'ils sont destinés à éradiquer, mais aussi chez votre animal de compagnie. Ces composants sont aussi des mutagènes (causant des dommages génétiques), ainsi que perturbateurs d'hormones et du système immunitaire. Plusieurs pays européens ont interdit l’usage des néonicotinoïdes en agriculture, à cause notamment de leur contribution à la destruction des abeilles.

 

Il est aussi important de souligner que la plupart de ces produits mentionnent sur leur étiquette la liste des composants actifs, parce que la loi de la plupart des pays les y oblige, mais qu’en est-il des ingrédients inertes, ces fameux excipients ? Ces composant inactifs n’étant pas considérés d’un niveau de toxicité aigüe, ils ne font pas l’objet d’études au même titre que les composants actifs quant à leurs effets cumulatifs et synergiques lorsqu’utilisés avec d’autres composants dont ils peuvent en fait augmenter la toxicité. D’ailleurs, dans un rapport de 2008, l’EPA indique que : « Ces ingrédients peuvent avoir été responsables d’un certain nombre d’incidents (négatifs) et que certains ont des propriétés toxiques ».

 

Il n’est donc pas surprenant que tous les ans à la même époque, nous soyons témoins de nombreux cas d’intoxication de chiens ou de chats, liés à ces pesticides. Les fabricants comme les vétérinaires vous diront qu’ils sont sans danger, vraiment ? Dans ce cas, pourquoi la notice d’utilisation de certains sprays, poudres, colliers et pipettes, nous admoneste-t ’elle d’éviter de caresser l’animal pendant les 24 heures qui suivent son application ? Pourquoi certaines notices instruisent-elle le consommateur d’appliquer le produit directement sur la peau de l’animal, alors que le paragraphe de mise en garde indique « Nocif en cas d’ingestion ou absorption par la peau… » ou encore de ne pas contaminer l’eau avec ?

 

Savez-vous qu’en 2008, l’EPA a reçu 44.263 rapports d’effets secondaires négatifs liés à l’utilisation de ces pesticides, dont environ 600 ont causé la mortalité de l’animal ? en 2011, ils ont reçu 965 plaintes pour décès d’un animal liés à l’utilisation de ce comprimé. Ces nombres ne représentent que les cas reportés, et il est certain qu’un bien plus grand nombre ne l’a pas été, ou parce que le vétérinaire a refusé d’associé le cas qui lui était présenté à l’utilisation du produit qu’il avait vendu, ou que le gardien de l’animal lui-même n’a pas fait la relation, ou se savait pas vers qui se tourner. La majeure partie de ces réactions négatives concernent les chats et les chiens de petite taille.

 

Elanco Animal Health (le fabricant de Trifexis) déclare : « Nous restons convaincus que la valeur et les avantages de ce produit dépassent de loin les risques rares… »  Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je ne veux pas que mes chiens deviennent une simple statistique des conséquences d’un risque rare. Quant au Bravecto et Nextguard, vous pouvez contempler les rapports d'effets adverses de la FDA en cliquant l'image ci-dessous "Rapport Sur Les Effets Secondaires Du Bravecto Et Nexgard". Evitez aussi toute vaccination superflue, les corticoïdes et les antibiotiques autant que possible, qui peuvent engendrer du stress oxydatif ou oxydant. On parle de stress oxydatif lorsque le corps est agressé par les radicaux libres qui atteignent certaines fonctions du corps au niveau cellulaire, et peuvent modifier le code génétique. Cela peut alors affecter l’habilité du corps à se défendre contre les attaques de simples parasites, comme engendrer des pathologies graves.

 

cliquez sur cette image pour acceder aux rapports
cliquez sur cette image pour acceder aux rapports

 

 

PLAN D’ATTAQUE

 

Nous sommes ce que nous mangeons et c’est pareil pour nos animaux de compagnie. Un système immunitaire fort et des niveaux élevés de nutriments aident à repousser les insectes : de nombreuses infestations peuvent être évitées avec les étapes simples d’une meilleure alimentation. Le BARF ou raw viennent naturellement à l’esprit. A cette alimentation peuvent s’ajouter quelques suppléments tels que des huiles riches en oméga- 3 (poisson ou huile de lin), des organosulfurés comme l’ail, quelques boosters d’immunité comme l’échinacée, le lapacho, la vitamine C, sans oublier un apport régulier en vinaigre de cidre bio et de la levure de bière. Toute une liste de petites choses qui rendront la peau de votre chien moins appétante.

 

  

1. CONTRÔLE DE LA POPULATION

Leur habitat dépend de chaque espèce mais la plupart vivent dans les zones boisées et leur lisière, les plantes hautes comme les fougères et les hautes herbes, les jardins ornementaux, toutes les zones ombragées avec une forme de protection et une forte humidité, alors que d’autres. Leur zone de confort se situe entre 7°C et 25°C, mais ne s’y limite pas. Si la température est trop basse, elles migreront vers une zone à couvert, et si elle est trop haute, elles de déplaceront vers une zone ombragée. Il y a quelques variantes selon les pays et les régions, mais c’est un bon baromètre en ce qui concerne le taux de risque

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1-1. DEFRICHER, COUPER, TONDRE

 

Si vous habitez la campagne, vous êtes plus ou moins cernés et vos animaux de compagnie à haut risque. Il convient donc de défricher, couper les zones herbeuses le plus court possible, éviter les tas de bois, les buissons, bref les zones ombragées et humides.

 

 

1-2. PLANTER DES REPULSIFS NATURELS

Vous pouvez planter certaines plantes et fleurs qui repousseront les tiques naturellement, vous permettant ainsi de reduire leur population. Les chrysanthèmes contiennent de la pyréthrine naturelle, qui est toxique pour les tiques, mais attention, certaines parties de cette plante sont toxiques pour le chien si ingerées en quantité. Le géranium, la lavande, la menthe poivrée, le cymbopogon citratus (lemongrass), le thym citron, la sauge, la cataire, le basilic, l'origan, la santoline, le romarin, la camomille, sont aussi d'excellents répulsifs. De plus ces plantes marchent aussi sur les puces et les moustiques. Nous vons aussi un spray maison relativement naturel a vous proposer, plus bas dans les recettes.

 

1-3. PREDATEURS

Oui les tiques ont de nombreux prédateurs parmi lesquelles des mammifères comme le hérisson, la musaraigne et la taupe, certains lézards, grenouilles et crapauds, certains insectes comme les guêpes, les fourmis et les carabes, et certains oiseaux comme l’étourneau et le pique-bœuf. Mais mon prédateur préféré, c’est notre bonne vieille poule ainsi que la pintade ; elles peuvent en consommer plusieurs centaines par jour ! Elevez des poules et vous aurez moins de tiques ! 

 

Il existe auussi des vers microscopiques que l’on appelle nématodes, et qui parasitent les tiques. L’arroseur arrosé, en quelques sortes. Vous pouvez vous les procurer en jardinerie ou en ligne, mais si vous les achetez en ligne il vous faudra connaître l’espèce de tique endémique à votre région, car tous les nématodes ne parasitent pas tous les types de tiques.

1-4. TOILETTAGE

À chaque retour de ballade, passez un rouleau anti-peluches sur le pelage de votre chien, vous seriez surpris du nombre de tiques que vous récolterez. Si vous avez la chance d’avoir un grand terrain, mais le malheur d’y avoir des tiques, peignez votre animal de compagnie au moins une fois par jour.

 


1-5. REPULSIFS & ACARICIDES

La liste est longue, et tout le monde ne semble pas être d’accord sur leur efficacité. Est-ce que cela dépend de la race de tique, de quelque chose dans l’alimentation de l’animal qui renforce les effets de certains ingrédients ? Mystère. Alors qu’une solution fonctionnera très bien pour certains, elles se révèleront inefficaces pour d’autres, il est donc possible que vous deviez en tester plusieurs avant de trouver celle qui sera la solution gagnante pour vous.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LES PRETS A L'EMPLOI :

 

 

Medaille Tic Clip

Medaille EgComm 0-Bug

Tiques & Puces (homeopathie)

Anti-Moustiques (homeopathie)

Billy No Mates (supplement alimentaire)

Terre de Diatomee



 

LES RECETTES MAISON

 

cliquez sur la photo pour etre redirigé vers la recette
cliquez sur la photo pour etre redirigé vers la recette

Poudre anti-tiques et puces

 

A base de terre de diatomée, poudre de neem, achillée et HE d’eucalyptus. Chiens, chats et furets. 


cliquez sur la photo pour etre redirigé vers les recettes
cliquez sur la photo pour etre redirigé vers les recettes

Recettes antiparasitiares pour chats (marchent aussi sur les chiens)

 

Ces recettes sont a base d'hydrolats

 

 


cliquez sur la photo pour etre redirigé vers l'article
cliquez sur la photo pour etre redirigé vers l'article

Vinaigre des 4 Voleurs

 

Répulsif à base de vinaigre de cidre et de plantes. Chiens et chats s’il s’agit d’une marque conçue spécialement pour les animaux, mais chiens seulement si c’est une marque destinée à l’usage humain.

 


Baume Repulsif Tea Tree et Lavandin

 

Faire fondre l’huile de coco, puis y ajouter les huiles essentielles. Bien mélanger. Tremper le bout des doigts dans le mélange, bien se frotter les mains pour que ça ne soit pas trop gras, et les passer dans le pelage du chien à rebrousse-poil. Reprendre un peu du mélange sur le bout des doigts et masser l’intérieur des oreilles avec, en particulier les oreilles tombantes. C’est mon arme fatale No2, en conjonction avec Tiques & Puces, si je leur en mets au minimum tous les 3 jours, ils sont couverts ; les tiques leur tombent dessus mais ne s’accrochent pas, mais il arrive qu’on les retrouve dans la maison ou sur soi.

 

Repulsif Pour Harnais, Collier ou Bandana au Geranium d'Egypte (pelargonium capitalum), ou au Coreopsys

 

Mélanger 20 gouttes de l'une de ces HE, pour 2 cuillers à soupe d’huile d’amande douce ou de noix de coco, et déposez quelques gouttes sur le collier ou harnais de votre chien. On peut aussi en impreigner un collier en tissu ou un bandana la veille au soir, et laisser sécher jusqu'au matin. Ne pas  mettre d'huiles essentielles sur tout ce qui est plastique comme les boucles ou fermoirs de certains collier, car ca risque de les endommager.

 

 


Repulsif Harnais, Collier ou Bandana de Karen Becker

 

  • 10 gouttes d’huile essentielle de cymbopogon (Lemon Grass)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de géranium d’Egypte
  • 5 gouttes d’huile essentielle de patchouli
  • 5 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas

 

Mélanger les ingrédients et les mettre dans une bouteille en verre ambré. Déposer 5 gouttes de ce mélange sur un bandana quelques heures à l’avance et le mettre sur le chien au moment des sorties dans des zones infestées.


Lotion Répulsive au Cèdre de l'Atlas

 

Mélanger 1ml d’huile de cèdre de l’atlas et 250ml d’alcool à 70°. Vous pouvez l’appliquer directement sur le pelage de votre chien à l’aide d’un spray, en évitant les zones auprès des yeux et de la truffe. L’idéal pour ces zones est de mettre un peu de spray sur vos doigts et d’en appliquer ainsi sur le dessus de la tête de l’animal, ainsi sur des 2 cotes des oreilles. Devant la controverse concernant les chats, n’utilisez que sur les chiens.

 

L’huile de cèdre est un acaricide, il tue ces insectes (moustiques, puces, poux, tiques, mites, punaises de lit) au contact, et agit aussi comme répulsif contre ces insectes ainsi que contre les guêpes, et les araignées. A l’état pur, cette huile possède une odeur assez forte, mais même lorsque celle-ci s’estompe, elle continue d’agir. Elle est utilisée en agriculture biologique pour éloigner certains insectes du bétail, et les éloigner de certaines cultures, et ce sans danger pour les humains ou les animaux. Elle agit comme interrupteur de la phéromone qui contrôle le système respiratoire de l’insecte. Utilisée sur le pelage de l’animal, elle continuerait d’agir plusieurs semaines, même après la pluie ou un bain à l’eau claire.

 


Spray Anti-Tiques et Puces Pour Chien

  • 4 CaS de vinaigre de cidre bio
  • 2 CaS de gel d’aloe vera
  • 1 CaS de glycérine végétale
  • 1 CaS d’huile d’amande douce (l’huile d’amande contient du sulfure que les tiques détestent)
  • 4 gouttes d’HE d’orange (citrus sinensis)
  • 4 gouttes d’HE de citron (citrus limon)
  • 4 gouttes d’HE de lavande (lavandula angustifolia)
  • 6 gouttes d’HE de geranium (pelargonium graveloens)
  • 10 gouttes d’HE de citronnelle (cymbopogon winterianus)
  • 200ml d’eau ou d’hydrolat (de lavande par exemple)

 

Mélanger les ingrédients et vaporiser sur le pelage en évitant la zone autour des yeux. Secouer avant chaque utilisation. N'utiliser que sur les chiens à partir de l’âge de 12 semaines.

 


Spray Anti-Puces, Tiques et Moustiques de Karen Becker

  • 75ml de jus de citron
  • 4 CaS d’extrait de vanille (version liquide pour les pâtisseries)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Cataire
  • ½ litre d’eau

 

Mélanger les ingrédients, mettre dans un vaporisateur et appliquer sur le pelage de votre animal de compagnie, tous les matins ou juste avant une sortie dans une zone infestée. 


Bye Bye les Tiques : Synergie d'Huiles Essentieles Pour Chiens de Kristen Leigh Bell (2) - Version Pipette

 

Mélangez ces ingrédients et conservez les dans un flacon ambré. Au moment de l’utilisation, selon la taille du chien, déposez 2 à 4 gouttes de ce mélange sur le dessus du cou, sur le poitrail, à la base de la queue et sur les pattes. Vous pouvez aussi en mettre sur une bandana ou un collier en coton (jamais d’HE sur les colliers synthétiques ou le plastique, car il peut y avoir une réaction chimique avec certaines huiles essentielles).

 


Bye Bye les Tiques : Synergie d'Huiles Essentieles Pour Chiens de Kristen Leigh Bell (2) - Version Spray

Mélangez ces ingrédients et conservez les dans un flacon spray en verre teinté (souvenez-vous que les huiles essentielles ne font pas bon ménage avec le plastique). Vous pouvez entreposer une partie de ce mélange dans une simple bouteille en verre ambré, et vous servir d’un spray en verre teinté plus petit pour l’application, ou pour emmener avec vous en promenade.

 


Preparation Magistrale Homeopathique   (NOUVEAU!!)

 

Associer Caladium Seguinum 15ch + Cina 7ch, 1 granule de chaque, une fois par jour pendant 1 semaine, puis une fois la semaine pendant la saison propice aux tiques, moustiques, et potentiellement d'autres insectes, donc a explorer. Marche sur pas mal d'autres bestioles. (1)


Spray Biocide Naturel pour le Jardin - Recette de Paul Harvey (un annonceur radio American dans les années 50 à 90)

  • 1 litre de bière ordinaire éventée
  • 500g de sel d’Epsom (sulfate de magnésium)
  • 1,5L de bain de bouche antiseptique ordinaire à la menthe (comme Oral B, Listerine, Sendodine, etc. mais celui de Lidl suffit, à partir du moment où c’est à la menthe et une base alcoolisée).

Mélanger tous les ingrédients en agitant régulièrement pour que le sel se dissolve (ça prend plusieurs heures). Verser dans un pulvérisateur a l’aide d’un filtre (pour ne pas le boucher au cas où il resterait un peu de sel non fondu), et pulvériser sur toutes les zones que vous voulez protéger. Ce spray est censé marcher pendant environ 80 jours, et j’ai trouvé de nombreux retours positifs, y compris du Dr. Karen Becker, qui a récemment dévoilé cette recette dans une vidéo sur le groupe Facebook Dog Cancer Séries.

 



Coffret Plénitude 8 Huiles Essentielles Bio 10 ml
Coffret Plénitude 8 Huiles Essentielles Bio 10 ml


SOURCES :

(1) http://www.pharmaciedelepoulle.com/Insectes_piqures.htm

(2) Holistic Aromatherapy for Animals - Kristen Leigh Bell